En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© John MACDOUGALL / AFP
Jawohl
Angela Merkel soutenue par son parti pour l'alliance avec le SPD
Publié le 26 février 2018
Le CDU a validé l'alliance avec les sociaux démocrates très largement, avec 27 votes contre seulement sur 975. Reste le SPD maintenant…
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le CDU a validé l'alliance avec les sociaux démocrates très largement, avec 27 votes contre seulement sur 975. Reste le SPD maintenant…

C'est un appui de poids, même s'il ne surprendra guère les observateurs de la vie politique allemande. Le parti d'Angela Merkel, le CDU (Union chrétienne-démocrate d'Allemagne) a validé l'accord que tente de passer sa chancelière et dirigeante avec le SPD (Parti social-démocrate). Les résultats sont sans appel : 27 votes contre uniquement sur 975 délégués présents lors du vote. C'est Armin Laschet, l'un des dirigeants du parti, qui l'a annoncé à la suite d'un vote à main levée.

Ce succès vient quelque peu conforter la place d'Angela Merkel, très critiquée ces derniers mois, et ce même au sein de son propre parti. Il n'en reste pas moins que le compromis gouvernemental n'est pas encore certain de l'emporter. Ce week-end, on connaîtra les résultats du vote des membres du SPD.

En attendant, Angela Merkel a d'ors et déjà donné des gages à droite comme à gauche. A droite en offrant le ministère de la Santé au jeune loup Jens Spahn, très critique envers elle et proche de Wolfgang Schaüble, le retirant à son fidèle Hermann Gröhe. Thomas de Maizière lui s'est vu subtilisé celui de l'Intérieur par Horst Seehofer, du CSU, les alliés bavarois. Et le ministère des Finances, tout comme celui de la Défense, ira au SPD. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
04.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
05.
Les annonces (supposées) d’Emmanuel Macron peuvent-elles produire l’effet waouh recherché sur le pouvoir d’achat des Français
06.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
07.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
05.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires