En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Nicolas Hulot One planet summit
C'est dit
Fessenheim sera fermée "largement avant la fin du quinquennat", assure Nicolas Hulot
Publié le 18 janvier 2018
"Je ne veux pas donner une date précise car on ne prend pas une décision comme ça" a-t-il néanmoins indiqué.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Je ne veux pas donner une date précise car on ne prend pas une décision comme ça" a-t-il néanmoins indiqué.

Invité de RTL ce jeudi, Nicolas Hulot a évidemment abordé le sujet de l'abandon du projet Notre-Dame-des-Landes. S’il s’est dit "soulagé", le ministre de la Transition écologique et solidaire a assuré qu’il n’a pas mis tout son poids pour faire pencher la balance. "Il y avait à l’origine des gens pour, d’autres contre. Ce ne sont pas mes convictions qui ont guidé la décision du gouvernement" a-t-il déclaré. "Je ne suis pas dans une bataille, je mène un engagement pour la protection de l'avenir. Pour moi, une victoire aurait été que ce sentiment-là soit partagé par une majorité profonde".

Désormais, un autre dossier tout aussi épineux attend désormais le gouvernement : la centrale nucléaire de Fessenheim. Nicolas Hulot a affirmé que l’Etat était "en train de planifier la transition énergétique" mais n’a pas donné de précisions concernant le calendrier. "Fessenheim sera fermé au moment où Flamanville sera opérationnel, largement avant la fin du quinquennat. Je ne veux pas donner une date précise car on ne prend pas une décision comme ça", a lancé l'ancien animateur.

Vu sur : Lu sur RTL.fr
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 18/01/2018 - 14:45
Il ne dit pas quel quinquennat
mais à force de le dire et redire, ils finiront par avoir raison.
vangog
- 18/01/2018 - 10:24
L’ecologie régressive exulte!
Les fascistes-zadistes ont gagné à NDDL, puis gagneront à Bures qui sera la nouvelle ZED à défendre, et le ministre de l’ecologie régressive en profite pour sonner le glas du nucléaire, qui était pourtant un des fleurons de la recherche francaise, avant régression écologiste. Ah! Si vous aviez élu une vrai Présidente, plutôt qu’un minet-à -Cougars, lâche et sans-couilles, la France ne subirait pas cette régression dans tous les domaines, celui de la démocratie étant le plus grave...