En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

07.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 1 min 3 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 25 min 55 sec
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 37 min 21 sec
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 15 heures 55 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 17 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 18 heures 22 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 19 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 19 heures 59 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 52 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 11 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 34 min 24 sec
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 15 heures 29 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 16 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 17 heures 31 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 18 heures 36 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 19 heures 43 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 20 heures 28 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 20 heures 53 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 23 heures 20 min
© Michel Spingler / POOL / AFP
© Michel Spingler / POOL / AFP
Immigration

Emmanuel Macron à Calais : "En aucun cas, nous ne laisserons se reconstituer une 'jungle'"

Publié le 16 janvier 2018
En visite à Calais, le chef de l'État a défendu sa politique migratoire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En visite à Calais, le chef de l'État a défendu sa politique migratoire.

Dans son discours prononcé ce mardi à midi, à Calais, Emmanuel Macron a rappelé son engagement à combattre l'immigration illégale. "Tout est fait pour que le passage illégal au Royaume-Uni ne soit pas possible. Calais ne doit pas être une porte d'entrée dérobée vers l'Angleterre", a-t-il déclaré, ajoutant qu'"en aucun cas", le gouvernement ne laissera "se reconstituer une 'jungle' à Calais". "L'enjeu fondamental est d'assurer la sécurité du port de Calais et du tunnel sous la Manche", a lancé le chef de l'État devant les forces de l'ordre réunies à la caserne de gendarmerie mobile. Et d'ajouter : "Nous devons assurer l'ordre républicain".

Une "prime exceptionnelle de résultat" en 2018 pour les forces de l'ordre

Alors que deux associations d'aide aux migrants de Calais ont porté plainte contre X pour "destruction" et "dégradation" de "sacs de couchage, duvets, bâches et tentes" qu'elles avaient "prêtés" aux migrants, Emmanuel Macron a dénoncé des "manipulations" et des "mensonges" dans les critiques sur les forces de l'ordre à Calais. "La République se doit de reconnaître la dignité de chacun. L'exemplarité se traduit dans le respect absolu de la déontologie policière", a indiqué Emmanuel Macron, assurant que "si manquement il y a, les sanctions seront prises." Le chef de l'État a annoncé une "prime exceptionnelle de résultat" en 2018 pour les forces de l'ordre affectées dans le Calaisis. "Soyez fiers de votre action", a-t-il lancé aux fonctionnaires

>>> À lire aussi : (Tentatives de) contrôle de l’immigration : Emmanuel Macron dans les pas de ses prédécesseurs

En outre le président de la République a mis en garde les associations pro-migrants : "Lorsque des associations encouragent des femmes et des hommes à rester là, elles prennent une responsabilité immense". "Rester à Calais, se fabriquer des abris de fortune, constitue une impasse. L'alternative est claire, elle passe par des centres d'hébergement où chaque cas sera étudié", a-t-il précisé, appelant toutes les associations à la responsabilité dans leur action vis-à-vis des migrants.

Des réponses spécifiques de la part des Britanniques

Emmanuel Macron a aussi assuré que l'accès à la nourriture et aux repas pour les migrants sera pris en charge "mais dans l'ordre républicain". Il est également revenu sur les législations européennes. "Nous devons nous donner tous les moyens pour une convergence de nos législations européennes", a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "Nous devons ramener le délai de procédures de demande d'asile, de 18 mois en moyenne aujourd'hui, à 6 mois, comme le font nos voisins européens." "Nous devons faire plus pour permettre une intégration plus rapide. Le volume de cours de français doit être porté à son maximum." In fine, Emmanuel Macron a appelé la Grande-Bretagne à apporter son soutien dans la crise des migrants. "Je souhaite que nous puissions aussi avoir, de la part de nos amis britanniques, des réponses spécifiques sur ce sujet".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

07.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 16/01/2018 - 20:26
Réponses Brtanniques
A mon avis il va avoir la réponse typique: piss off...
Beredan
- 16/01/2018 - 19:44
Encore un effort , Macron !
Après les magistrats , douche froide pour certaines associations pro-migrants qui sentent le pactole leur échapper ...
J'accuse
- 16/01/2018 - 18:58
Le vrai problème de Calais: les associations
Les associations ne prennent pas "une responsabilité immense", elles violent la loi -avec de l'argent public puisqu'elles sont subventionnées- en encourageant des clandestins à venir et à rester à Calais dans la clandestinité, pour tenter de franchir illégalement la frontière. Si elles n'étaient pas là, la nouvelle se répandrait vite que Calais est une impasse et qu'il est inutile d'y aller. Il ne resterait à évacuer qu'une poignée de paumés.