En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

07.

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

05.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

03.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

06.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

ça vient d'être publié
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 6 heures 21 min
light > Culture
C'est dans les vieux pots...
"Dirty Dancing" va avoir une suite, avec Jennifer Grey reprenant son rôle de "Bébé"
il y a 7 heures 17 min
pépite vidéo > Société
Minute choupi
Journée internationale du chat : dix choses que vous ne savez peut-être pas sur votre compagnon à quatre pattes
il y a 8 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Surface" d'Olivier Norek, quand la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 9 heures 42 min
décryptage > France
Ensauvagement

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Santé
Sevrage

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

il y a 12 heures 47 min
décryptage > Europe
Business

Ces femmes qui, dans l’Histoire, ont changé le monde. Aujourd’hui, Margaret Thatcher

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Environnement
Un mal pour un bien ?

Le gouvernement veut réintroduire les néonicotinoïdes pour sauver les betteraves et voilà pourquoi il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour les abeilles

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

il y a 13 heures 24 min
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 1 jour 2 heures
pépites > International
Deuil
Covid-19 : l'Amérique latine est désormais la région avec le plus de morts dans le monde
il y a 6 heures 40 min
pépite vidéo > Media
Grand retour
Koh-Lanta : découvrez les portraits des 24 candidats de la nouvelle saison
il y a 7 heures 45 min
pépite vidéo > Environnement
Alerte rouge
Canicule : un immense morceau d'un glacier des Alpes menace de s’effondrer
il y a 9 heures 14 min
pépites > International
Drame
Inde : au moins 17 morts après la sortie de piste d'un avion qui s'est cassé en deux
il y a 10 heures 20 min
décryptage > Sport
Football

Juventus/Lyon : malgré sa défaite, l'Olympique Lyonnais arrache sa qualification et affrontera Manchester City en quarts de finale de la Ligue des Champions.

il y a 12 heures 40 min
décryptage > International
Ingérence ?

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

il y a 12 heures 53 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.
il y a 13 heures 11 min
décryptage > Société
Danger classé X

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

il y a 13 heures 23 min
décryptage > International
Détresse psychologique

Voulez-vous savoir pourquoi Michelle Obama fait une dépression ? C’est à cause de Trump

il y a 13 heures 24 min
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 1 jour 3 heures
© Michel Spingler / POOL / AFP
© Michel Spingler / POOL / AFP
Immigration

Emmanuel Macron à Calais : "En aucun cas, nous ne laisserons se reconstituer une 'jungle'"

Publié le 16 janvier 2018
En visite à Calais, le chef de l'État a défendu sa politique migratoire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En visite à Calais, le chef de l'État a défendu sa politique migratoire.

Dans son discours prononcé ce mardi à midi, à Calais, Emmanuel Macron a rappelé son engagement à combattre l'immigration illégale. "Tout est fait pour que le passage illégal au Royaume-Uni ne soit pas possible. Calais ne doit pas être une porte d'entrée dérobée vers l'Angleterre", a-t-il déclaré, ajoutant qu'"en aucun cas", le gouvernement ne laissera "se reconstituer une 'jungle' à Calais". "L'enjeu fondamental est d'assurer la sécurité du port de Calais et du tunnel sous la Manche", a lancé le chef de l'État devant les forces de l'ordre réunies à la caserne de gendarmerie mobile. Et d'ajouter : "Nous devons assurer l'ordre républicain".

Une "prime exceptionnelle de résultat" en 2018 pour les forces de l'ordre

Alors que deux associations d'aide aux migrants de Calais ont porté plainte contre X pour "destruction" et "dégradation" de "sacs de couchage, duvets, bâches et tentes" qu'elles avaient "prêtés" aux migrants, Emmanuel Macron a dénoncé des "manipulations" et des "mensonges" dans les critiques sur les forces de l'ordre à Calais. "La République se doit de reconnaître la dignité de chacun. L'exemplarité se traduit dans le respect absolu de la déontologie policière", a indiqué Emmanuel Macron, assurant que "si manquement il y a, les sanctions seront prises." Le chef de l'État a annoncé une "prime exceptionnelle de résultat" en 2018 pour les forces de l'ordre affectées dans le Calaisis. "Soyez fiers de votre action", a-t-il lancé aux fonctionnaires

>>> À lire aussi : (Tentatives de) contrôle de l’immigration : Emmanuel Macron dans les pas de ses prédécesseurs

En outre le président de la République a mis en garde les associations pro-migrants : "Lorsque des associations encouragent des femmes et des hommes à rester là, elles prennent une responsabilité immense". "Rester à Calais, se fabriquer des abris de fortune, constitue une impasse. L'alternative est claire, elle passe par des centres d'hébergement où chaque cas sera étudié", a-t-il précisé, appelant toutes les associations à la responsabilité dans leur action vis-à-vis des migrants.

Des réponses spécifiques de la part des Britanniques

Emmanuel Macron a aussi assuré que l'accès à la nourriture et aux repas pour les migrants sera pris en charge "mais dans l'ordre républicain". Il est également revenu sur les législations européennes. "Nous devons nous donner tous les moyens pour une convergence de nos législations européennes", a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "Nous devons ramener le délai de procédures de demande d'asile, de 18 mois en moyenne aujourd'hui, à 6 mois, comme le font nos voisins européens." "Nous devons faire plus pour permettre une intégration plus rapide. Le volume de cours de français doit être porté à son maximum." In fine, Emmanuel Macron a appelé la Grande-Bretagne à apporter son soutien dans la crise des migrants. "Je souhaite que nous puissions aussi avoir, de la part de nos amis britanniques, des réponses spécifiques sur ce sujet".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 16/01/2018 - 20:26
Réponses Brtanniques
A mon avis il va avoir la réponse typique: piss off...
Beredan
- 16/01/2018 - 19:44
Encore un effort , Macron !
Après les magistrats , douche froide pour certaines associations pro-migrants qui sentent le pactole leur échapper ...
J'accuse
- 16/01/2018 - 18:58
Le vrai problème de Calais: les associations
Les associations ne prennent pas "une responsabilité immense", elles violent la loi -avec de l'argent public puisqu'elles sont subventionnées- en encourageant des clandestins à venir et à rester à Calais dans la clandestinité, pour tenter de franchir illégalement la frontière. Si elles n'étaient pas là, la nouvelle se répandrait vite que Calais est une impasse et qu'il est inutile d'y aller. Il ne resterait à évacuer qu'une poignée de paumés.