En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Pascal Rossignol / Reuters
Pactole
L'incroyable plus-value réalisée par Mélenchon après la revente de sa permanence parlementaire
Publié le 15 décembre 2017
En 1997, il avait acheté une maison "en mobilisant son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM)", alors qu'il était sénateur de l'Essonne, affirme Capital.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En 1997, il avait acheté une maison "en mobilisant son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM)", alors qu'il était sénateur de l'Essonne, affirme Capital.

Jean-Jacques Urvoas n’est pas le seul à avoir acheté une permanence parlementaire avec l’aide de son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM). En 1997, Jean-Luc Mélenchon, alors sénateur de l’Essonne, avait aussi acheté une maison de ville à Massy "en mobilisant" (IRFM), rapporte Capital. Payé 80.000 euros (400.000 francs à l'époque), le bâtiment a été revendu 262.409 euros en 2011, précise le magazine, qui s'appuie sur les documents disponibles à la publicité foncière. Ainsi, le leader de la France insoumise a réalisé une plus-value de 182.409 euros.

Jean-Luc Mélenchon dément avoir utilisé l’argent public

Pour transformer les locaux en bureaux, l’Insoumis numéro 1 a dû y faire des travaux, reconnaît Capital. Mais il n'avait que partiellement financé cet aménagement, avait écrit Jean-Luc Mélenchon sur son blog, le 15 novembre dernier : "Le coût des travaux (...), le nettoyage et le reste de l'entretien a été partagé entre les usagers", au nombre de six.

>>> À lire aussi : L’étrange optimisme de Jean-Luc Mélenchon quand il s’imagine que le FN ou les nationalistes corses rament pour lui

Dans cette note de blog, il annonçait également qu'il allait mettre en demeure, avant une éventuelle plainte en diffamation, les magazines l'Express et Capital, devançant des "révélations" sur ces questions de patrimoine. "Bien évidemment, il est impossible que j'aie commis quelque acte délictueux ou immoral que ce soit. Si ce n'était pas le cas, il y a longtemps que ça se saurait", assurait-il. Ce vendredi, Jean-Luc Mélenchon a une fois de plus contesté les révélations de Capital. "Cet article affirme que j'aurais utilisé de l'argent public pour acquérir ma permanence parlementaire à Massy, ce qui est faux", a-t-il écrit sur son blog, assurant qu'il avait "payé cash l'acquisition du local, sans un centime d'IRFM." 

Vu sur : Lu sur Capital
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
02.
Et si le Rassemblement National était en train de faire un bien mauvais coup à l’euro en renonçant à exiger que nous en sortions ?
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Brexit : rien n’est joué pour le royaume-Uni même en cas de sortie sans accord
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
“Le pacifisme, ça suffit” : pourquoi la stratégie de répression judiciaire et policière risque de produire une génération de militants politiques aguerris
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
04.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
05.
Vivons-nous dans un univers-bulle en expansion dans une autre dimension ? ; Hubble nous offre un magnifique portrait très détaillé de la galaxie du Triangle
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 18/01/2018 - 10:50
Ah!! Le bon beurre...Le trait
Ah!! Le bon beurre...Le trait d'union au dessus des Partis..
KOUTOUBIA56
- 17/12/2017 - 19:14
pour ma gueule le fric est
pour ma gueule le fric est roi et tous les moyens sont bons pour y parvenir. et dire que 20% des votants en 2017 sont allés donner leur obole e celui qu'il croit être le défenseur des pauvres gens!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! faut etre idiot pour croire cette grande gueule qui n'a que la bave aux lèvres
jurgio
- 17/12/2017 - 14:37
Mélenchon est communo-compatible
pas communard idiot. On se respecte.