En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© REUTERS/Jacky Naegelen
Le sommeil, c'est sacré

Dès 2018, les députés pourront louer un pied-à-terre parisien... aux frais de l’Assemblée

Publié le 14 décembre 2017
Les parlementaires pourront se faire rembourser 1.200 euros de loyer dans la capitale. Une mesure censée pallier le nombre insuffisant de couchages à l'Assemblée et le coût des nuits d’hôtel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les parlementaires pourront se faire rembourser 1.200 euros de loyer dans la capitale. Une mesure censée pallier le nombre insuffisant de couchages à l'Assemblée et le coût des nuits d’hôtel.

Soyez rassurés ! Alors qu’une députée En Marche s’est plaint de manger pas mal de pâtes, que Stéphane Le Foll s’était agacé de devoir trimbaler des justificatifs, la question de leur pénates, au moins, a été réglée. Selon L'Opinion, le premier questeur de l'Assemblée nationale, Florian Bachelier, a informé ses collègues députés qu'ils bénéficieront, à partir du 1er janvier 2018, de "la possibilité de louer un logement dont le loyer sera pris en charge par le budget de l’Assemblée Nationale à une hauteur aujourd’hui estimée à 1.200 euros par mois".

Pas de panique pour ceux qui souhaiteraient un bien un peu moins modeste, les éventuels surplus seront remboursés au titre de l’indemnité représentative de frais de mandat. Double voire triple avantage selon Florian Bachelier : "améliorer les conditions de vie et donc de travail des députés", en "en finir avec le nomadisme inconfortable que vous nous avez décrit", mais aussi une pratique "moins coûteuse pour le budget de l’Assemblée nationale".

L’Opinion rappelle que, jusqu’à présent, 250 députés non parisiens ont accès à un bureau "avec possibilité de couchage". Les autres ont la possibilité de se rendre dans une des chambres de la résidence de l’Assemblée (à partir du 1er janvier, ce service deviendra même gratuit). Si les places viennent à manquer, les parlementaires ne seront pas à la rue : ils peuvent se faire rembourser la nuitée à l’hôtel dans une limite modeste de 200 euros. Ah, le journal rapporte une dernière bonne nouvelle pour les parlementaires : les  frais de taxi ou VTC, jusqu’ici remboursés par l’Assemblée uniquement pour les déplacements dans Paris et la petite couronne, le seront désormais sur tout le territoire, "national et à l’étranger".

Vu sur : Lu sur l'Opinion
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

04.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

05.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
28furka
- 15/12/2017 - 06:32
@Ccastel les ploucs tu sais ce qu il te disent
@Vincennes tout est dit completement d accord avec toi . tout cela commence a faire beaucoup . et encore on ne sait pas tout,attendons que le canard wc fasse le job comme il l a si bien fait pour Fillon .
Vincennes
- 14/12/2017 - 23:57
@Castel.....et comment faisait ils jusque maintenant ?
il suffit que le KOMMANDO "EM" arrive...... pour que les avantages pleuvent.........Jupiter n'avait il pas promis de baisser les dépenses ! de même concernant son Gouvernement qu'il voulait "rapproché" et qui a doublé....idem pour Mme 400.000€ (chiffres de Bercy......attendons ceux de la Cour des comptes car ne sont pas inclus, dans ce chiffre, la sécurité/les chauffeurs/les frais de carburant/d'essence etc sans oublier LE MAQUILLAGE
francoise34
- 14/12/2017 - 23:55
Un HLM a saint Denis
Et un passé Navigo, comme pour ceux qu ils représentent
What else ?