En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© REUTERS/Jacky Naegelen
Le sommeil, c'est sacré
Dès 2018, les députés pourront louer un pied-à-terre parisien... aux frais de l’Assemblée
Publié le 14 décembre 2017
Les parlementaires pourront se faire rembourser 1.200 euros de loyer dans la capitale. Une mesure censée pallier le nombre insuffisant de couchages à l'Assemblée et le coût des nuits d’hôtel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les parlementaires pourront se faire rembourser 1.200 euros de loyer dans la capitale. Une mesure censée pallier le nombre insuffisant de couchages à l'Assemblée et le coût des nuits d’hôtel.

Soyez rassurés ! Alors qu’une députée En Marche s’est plaint de manger pas mal de pâtes, que Stéphane Le Foll s’était agacé de devoir trimbaler des justificatifs, la question de leur pénates, au moins, a été réglée. Selon L'Opinion, le premier questeur de l'Assemblée nationale, Florian Bachelier, a informé ses collègues députés qu'ils bénéficieront, à partir du 1er janvier 2018, de "la possibilité de louer un logement dont le loyer sera pris en charge par le budget de l’Assemblée Nationale à une hauteur aujourd’hui estimée à 1.200 euros par mois".

Pas de panique pour ceux qui souhaiteraient un bien un peu moins modeste, les éventuels surplus seront remboursés au titre de l’indemnité représentative de frais de mandat. Double voire triple avantage selon Florian Bachelier : "améliorer les conditions de vie et donc de travail des députés", en "en finir avec le nomadisme inconfortable que vous nous avez décrit", mais aussi une pratique "moins coûteuse pour le budget de l’Assemblée nationale".

L’Opinion rappelle que, jusqu’à présent, 250 députés non parisiens ont accès à un bureau "avec possibilité de couchage". Les autres ont la possibilité de se rendre dans une des chambres de la résidence de l’Assemblée (à partir du 1er janvier, ce service deviendra même gratuit). Si les places viennent à manquer, les parlementaires ne seront pas à la rue : ils peuvent se faire rembourser la nuitée à l’hôtel dans une limite modeste de 200 euros. Ah, le journal rapporte une dernière bonne nouvelle pour les parlementaires : les  frais de taxi ou VTC, jusqu’ici remboursés par l’Assemblée uniquement pour les déplacements dans Paris et la petite couronne, le seront désormais sur tout le territoire, "national et à l’étranger".

Vu sur : Lu sur l'Opinion
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Accusation de plagiat : Kev Adams trouve "inacceptable" le procès fait à Gad Elmaleh
07.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
28furka
- 15/12/2017 - 06:32
@Ccastel les ploucs tu sais ce qu il te disent
@Vincennes tout est dit completement d accord avec toi . tout cela commence a faire beaucoup . et encore on ne sait pas tout,attendons que le canard wc fasse le job comme il l a si bien fait pour Fillon .
Vincennes
- 14/12/2017 - 23:57
@Castel.....et comment faisait ils jusque maintenant ?
il suffit que le KOMMANDO "EM" arrive...... pour que les avantages pleuvent.........Jupiter n'avait il pas promis de baisser les dépenses ! de même concernant son Gouvernement qu'il voulait "rapproché" et qui a doublé....idem pour Mme 400.000€ (chiffres de Bercy......attendons ceux de la Cour des comptes car ne sont pas inclus, dans ce chiffre, la sécurité/les chauffeurs/les frais de carburant/d'essence etc sans oublier LE MAQUILLAGE
francoise34
- 14/12/2017 - 23:55
Un HLM a saint Denis
Et un passé Navigo, comme pour ceux qu ils représentent
What else ?