En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
Etiquetté
Laurent Wauquiez : "Qu'on me classe à la droite de la droite, ça me fait juste sourire"
Publié le 14 décembre 2017
A l'occasion d'un échange avec plusieurs lecteurs du Parisien, le patron des Républicains a indiqué vouloir proposer "un autre chemin que celui de Macron et des extrêmes".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion d'un échange avec plusieurs lecteurs du Parisien, le patron des Républicains a indiqué vouloir proposer "un autre chemin que celui de Macron et des extrêmes".

Image clivante, Marine Le Pen, Xavier Bertrand, Sens Commun… Laurent Wauquiez a abordé de nombreux sujets lors d’un échange avec plusieurs lecteurs, organisé par Le Parisien. Le nouveau patron des Républicains a souhaité assumer son image dynamique mais balaie son supposé positionnement très "droitier". "Je veux être là pour dire les choses, quitte à secouer. J'ai du tempérament et du dynamisme. Je ne veux pas faire une droite filet d'eau tiède ! Alors qu'on me classe à la droite de la droite, ça me fait juste sourire", évoquant son combat pour les classes moyennes et les familles modestes.

Déclarant vouloir proposer "un autre chemin que celui de Macron et des extrêmes", il estime "en prendre plein la figure" et subir "un tir de barrage". Le président de la région Auvergne-Rhône Alpes en profite pour égratigner sèchement le passé du chef de l’Etat (« son parcours est simple Rothschild-Elysée-Bercy-Elysée) ainsi que sa façon de gouverner. "Il n’y a pas de convictions, pas de valeurs, tout est en même temps, on met ensemble des gens qui sont de purs opportunistes. Je n'ai jamais entendu Emmanuel Macron exprimer sa vision de la société".

A la question "le départ de Xavier Bertrand signe-t-il la fin de LR ?", il répond : "Il est temps que la droite s'oxygène et fasse naître des nouvelles têtes et des nouveaux visages. On voit les mêmes à droite depuis trop longtemps".  Quant à ses différences avec Marine Le Pen, il met en avant leur divergences au niveau de l'Europe, et estime que la leader du Front national représente "le recroquevillement de la France sur elle-même".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
02.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
France/Allemagne, le match éco ou la preuve par 4 de l’inefficacité de la politique économique d’Emmanuel Macron
05.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
06.
France stratégie : le gaité fonction publique s’enferme dans ses dénis sur la dépense publique
07.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 14/12/2017 - 22:53
La Droite de la Droite
c'est là qu'il devra aller puiser la partie qui est à droite.
zen-gzr-28
- 14/12/2017 - 19:46
La France a besion de bases saineset de vision
La France a besoin de bases saines et de visions à court, moyen et long terme ! Hors, il semble bien que le dernier gouvernement en place occulte complètement les décisions prises ou pas par les précédents. Et cela depuis une quarantaine d'années. Nous avons donc une France saucissonnée à la sauce de chacun qui pense qu'il fera mieux , lui.
Le bon exemple du moment, c'est N-D des Landes. Combien de présidents meilleurs que le précédent ont laissé pourrir la situation. Combien cela a coûté aux contribuables. UN SCANDALE parmi d'autres ? Non seulement, on peut déplorer une gabegie mais le manque de responsabilité des=élites est total. On vit encore et toujours sur " Responsable mais pas coupable". Wauquiez sera un perroquet de plus ou pas....à suivre ! Bon courage à lui.
vangog
- 14/12/2017 - 09:50
Et toi, ta vision de la France, elle est où?
France multiculturelle ou France identitaire?...France propagande d’avant-mur de la honte socialiste ou France tolérante? France justice du mur des cons ou France même justice pour tous? France des grandes aglos-bobos ou France de tous les terroirs?...France collabo de l’islamisme ou France résistante?...France des privilèges de la nomenklatura Rothschild ou France pour tous?...allez, Wauquiez! Lance-toi, et on verra si tu es plus à droite ou plus à gauche que le Front National (selon le vieux double-décimètre de la pensée unique et unidimensionnelle)...