En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Deux options

Notre-Dame-des-Landes : le contenu du rapport dévoilé

Publié le 13 décembre 2017
Ce mercredi 13 décembre, le gouvernement a pris connaissance du rapport qu'il avait commandé en juin à trois médiateurs de ce dossier.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce mercredi 13 décembre, le gouvernement a pris connaissance du rapport qu'il avait commandé en juin à trois médiateurs de ce dossier.

Ce mercredi 13 décembre, trois médiateurs du dossier concernant le projet controversé de construction d'un nouvel aéroport à proximité de Nantes ont remis leur rapport à Edouard Philippe. Il s'agit d'un document de 60 pages qui contient des cartes, des graphiques et surtout des tableaux à deux colonnes (une "pour" et l'autre "contre") qui permettent d'étudier tous les scénarios possibles : les conséquences pour le bruit, le réchauffement climatique, la biodiversité, la sécurité, l'urbanisme, le développement économique, l'agriculture...

Un "réaménagement complet de l'aéroport existant" pourrait suffire

A partir des explications réalisées par l'ancien pilote de ligne Gérard Feldzer, l'ingénieur Michel Badré et la préfète Anne Boquet,  on peut comprendre que des "handicaps significatifs" existent pour chaque projet. Concernant Notre-Dame-des-Landes, de sérieux doutes existent sur l'impact environnemental et l'étalement urbain. Quant à l'aménagement de Nantes-Atlantique, ce sont les nuisances sonores "significatives" qui dérangent.

"Les besoins liés au développement du transport aérien dans le Grand Ouest justifient la réalisation d'une plate-forme qui sera dimensionnée sur les hypothèses connues, c'est-à-dire le doublement du trafic aérien d'ici 2040", a aussi résumé le rapport le Premier ministre, Edouard Philippe. En outre, les auteurs de ce texte pensent que la construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes n'est pas le seul moyen qui pourrait répondre à ce besoin. En effet, un "réaménagement complet de l'aéroport existant" (d'importants travaux de rénovation et une extension de la piste existante) pourrait suffire.

La ZAD finirait par être évacuée dans tous les cas

"Les deux hypothèses présentent des avantages, inconvénients et incertitudes", a souligné Edouard Philippe, ajoutant que le gouvernement n'était plus confronté à la question de savoir "s'il fallait faire Notre-Dame-des-Landes ou rien". Désormais, il s'agit plutôt de trancher entre la construction du nouvel aéroport ou l'amélioration de l'infrastructure déjà existante. Si le chef du gouvernement est resté prudent et n'a privilégié aucune piste face à la presse, les médiateurs semblent plutôt être favorables au réaménagement de l'aéroport actuel. Les deux options sont "raisonnablement envisageables", écrivent-ils. Une décision sera prise d'ici la fin du mois de janvier 2018, a assuré le Premier ministre.

Et d'ajouter, que l'État veillerait dans tous les cas à "garantir un retour à la normale relatif au respect de l'ordre public". La ZAD - cette vase zone de blocage où 200 à 300 zadistes se préparent depuis des mois à un affrontement violent avec les forces de l'ordre - finira par être évacuée dans tous les cas, a assuré Edouard Philippe. De son côté, le rapport préconise de procéder à l'évacuation dès que la décision gouvernementale sera prise : "Le retour à l'état de droit et à une situation d'ordre public normalisée est indispensable, selon des modalités qui différeront en fonction de l'option retenue."

Vu sur : Lu sur Les Echos
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 14/12/2017 - 10:45
300 fascistes-zadistes contre 65 millions de Français...
l’issue est incertaine pour les mous-du-genou qu’il nous gouvernent!
TADD
- 14/12/2017 - 10:40
Dans tous les cas, il faut en finir
Quant à la ZAD, il faut être très clair et bien leur dire que s'ils veulent la guerre ils l'auront, et que dans toutes les guerres il y a toujours des morts . Tant pis pour eux.
tubixray
- 14/12/2017 - 09:13
Pas de réponse à LA question !
Une deuxième piste est elle nécessaire au trafic de l'aéroport de Nantes ??? C'était l'argument massue qui nous était assené l'année dernière pour justifier ND des Landes .... Implicitement la réponse est non puisque on envisage déformais d'allonger la piste de Nantes Atlantique !!!.... Ce n'est donc pas un problème de trafic qu'il faudrait anticiper mais alors un problème de taille / capacité des avions ... Les montants annoncés pour la rénovation de Nantes Atlantique paraissent toutefois très surévalués ....