En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Main tendue

Polémique Mediapart - Charlie Hebdo : Edwy Plenel fait son mea culpa

Publié le 01 décembre 2017
"Bien sûr que nous avons surréagi, bien sûr que quand on est blessé on fait des bêtises" a-t-il déclaré à l'antenne de RMC.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Bien sûr que nous avons surréagi, bien sûr que quand on est blessé on fait des bêtises" a-t-il déclaré à l'antenne de RMC.

La violente polémique entre Charlie Hebdo et Mediapart s’apaiserait-elle ?  Invité de RMC ce vendredi matin, Edwy Plenel a en tout cas admis avoir poussé le bouchon un peu trop loin. Pour rappel, le journaliste avait piqué une grosse colère en découvrant la Une de Charlie Hebdo «Affaire Ramadan, Mediapart révèle: on ne savait pas». Accusé de complaisance envers Tariq Ramadan, accusé de viol et de harcèlement sexuel, le cofondateur de Mediapart avait jugé que le magazine satirique participait à une "guerre" contre les musulmans. "Cette phrase n'est plus une opinion, c'est un appel au meurtre" avait alors rétorqué Riss. "Plenel condamne à mort une deuxième fois Charlie Hebdo".

Interrogé sur ces propos par Jean-Jacques Bourdin, Edwy Plenel a reconnu "qu'il ne fallait pas dire ça à ce moment-là. Il ne peut pas y avoir de guerre entre Charlie Hebdo et Mediapart. Il ne peut pas y avoir de guerre entre deux journaux indépendants (...) encore moins quand l'un de ces journaux a payé le prix le plus cher, le prix du sang pour cette liberté".

Avant d'ajouter : "Bien sûr que nous avons surréagi, bien sûr que quand on est blessé on fait des bêtises, mais encore une fois nous ne sommes pas du côté de la guerre, du côté de la haine".

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

04.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

05.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

07.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

06.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 02/12/2017 - 19:11
Egal à lui-même,
"mais encore une fois nous ne sommes pas du côté de la guerre, du côté de la haine" encore un mensonge, prêt a tous les reniements et a toutes les bassesses. C'est bizarre, j'avais presque l'impression d'entendre l'ancien premier ministre de favouille Hollande.
kilian
- 02/12/2017 - 08:39
Incapable d'assumer sa seule responsabilité
Il parle au pluriel et invite ainsi ses potes dans sa galère. Typique du courageux révolutionnaire rouge en pantoufles.
BABOUCHENOIRE
- 01/12/2017 - 22:30
Ce maitre chanteur qui n'a pas voulu reprendre le refrain
qu'il a lui même lancé. Soit il n' a pas le courage de ses opinions soit son degré de réflexion est proche de -0 et il lui a fallu du temps pour se rendre compte de son niveau de bêtise.