En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© AFP
Demande
Marine Le Pen invite Laurent Wauquiez à "proposer une alliance politique" au FN
Publié le 20 novembre 2017
"Quand on tient des propos comme il les tient, il faut qu'il aille au bout de cette logique" a lancé dimanche la présidente du FN.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Quand on tient des propos comme il les tient, il faut qu'il aille au bout de cette logique" a lancé dimanche la présidente du FN.

Une demande en forme de piège ? Invitée dimanche du Grand Jury de RTL - Le Figaro – LCI, Marine Le Pen a suggéré à Laurent Wauquiez, grand favori pour devenir le prochain président des Républicains, de "sortir de l'ambiguïté" et de lui "proposer une alliance politique".

"Quand j'entends le discours de Monsieur Wauquiez aujourd'hui je me dis après tout s'il est sincère, compte tenu des propos qu'il tient, il devrait aller jusqu'à proposer une alliance politique" a-t-elle affirmé. "Je lui demande de sortir de cette ambiguïté, quand on tient des propos comme il les tient, il faut qu'il aille au bout de cette logique ou alors il démontre que ces propos ne sont pas sincères" ou que ce sont "des propos électoraux qu'il envisage de ne pas mettre en oeuvre lorsqu'il sera élu à la tête des Républicains".

Estimant que le FN a "imposé les thèmes qui sont les thèmes essentiels dans la réflexion que l'on a sur l'avenir du pays", elle a poursuivi : "Monsieur Wauquiez ne peut pas dire sincèrement la même chose que nous, et parfois avec des mots plus crus que les nôtres, et en même temps expliquer que nous devrions être au banc de la vie politique française -  il faut être cohérent, il faut être logique". La présidente du FN a évoqué des "désaccords sur la politique économique", mais estimé qu'"on peut parfaitement, dans certains cas, trouver des terrains d'entente" avec Les Républicains.

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 20/11/2017 - 20:31
@kelenborn Je suis un libéral constructif...
qui pense que l’économie n’a pas à être gérée par l’état , qui doit se contenter d’offrir un cadre favorable à l'économie afin qu’elle s'épanouisse naturellement. L’état peut nationaliser provisoirement, pour éviter le dépeçage de son industrie, ou intervenir en cas de crise grave. Mais les nationalisations, même partielles, font peur aux Français. Voilà pourquoi je préférerais laisser l’economie aux LR...
kelenborn
- 20/11/2017 - 19:59
ouais
Si j'étais cadre du FN en charge d'encadrer Vangode ( Doit bien en avoir un!) je lui passerais une avoinée. z'avez vu la répartition des ministères! Le FN laisse l'économie, les finances aux LR!!! Notre grand agité veut-il dire par la que le FN est incapable de gérer l'économie ? Franchement! la vérité sort de la bouche des ?????
kelenborn
- 20/11/2017 - 19:54
hehe
Il va être piégé le Lolo parce que, même si MLP a fait un score un peu foireux au second tour, avec un électeur sur trois, on peut considérer que le FN est dédiabolisé. D'ailleurs on entend plus les braillards qui après de nombreuses Nuits debout ont fini par aller se coucher bourrés. Il en résulte que je ne vois pas très bien comment le Zorro du Puy en Velay peut se démarquer sans se trahir! Prenons l'immigration: s'il se juppéise il est mort, s'il se durcit l'électeur ne comprendra pas pourquoi il refuse le bisou de ma mort! Sur l'Europe qui vient de prendre un sale coup avec ce qui vient d'Allemagne, quelle est sa marge entre Macroléon et le FN? Un discours villiériste remaké? On va rire!