En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© REUTERS/Philippe Wojazer
Des regrets ?
"Avec l'affaire Fillon, je l'aurais emporté!" : quand François Hollande se lâche sur la dernière élection présidentielle
Publié le 17 novembre 2017
D'après un article du Figaro, l'ancien chef de l'Etat est persuadé qu'Emmanuel Macron n'aurait jamais été candidat contre lui, s'il s'était représenté.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après un article du Figaro, l'ancien chef de l'Etat est persuadé qu'Emmanuel Macron n'aurait jamais été candidat contre lui, s'il s'était représenté.

Avec des si, on mettrait Paris en bouteille, on referait le monde… et François Hollande serait aujourd’hui à l‘Elysée. C’en tous cas l’intime conviction de ce dernier. Dans un article publié ce vendredi, Le Figaro revient sur les réactions au sein du parti socialiste le jour où Emmanuel Macron s’est officiellement présenté à la présidence de la République, il y a presque un an jour pour jour. "Je l'ai vu se lancer, comme ça, sans aucun passé militant. Il tirait dans le dos de François Hollande. Ça ne m'a pas plu du tout" soutient Marylise Lebranchu, ancienne ministre de la Fonction publique.

D’après l’article, de nombreux cadors du PS n'ont pas voulu prendre au sérieux le projet du marcheur. Mais même avec un Macon déterminé, beaucoup de hollandistes ne voyaient pas l’ancien ministre de l’Economie se dresser face à Hollande si celui-ci annonçait sa candidature. Le président la République lui-même en était convaincu. "Si j'avais brigué un second mandat, Macron n'aurait jamais été candidat contre moi", aurait soufflé Hollande à un visiteur. "Et avec l'affaire Fillon, je l'aurais emporté!".

Moins catégorique, Michel Sapin laisse également transpirer des regrets. "Je reste pour ma part persuadé que s'il avait été candidat les choses ne se seraient pas tout à fait passées comme ça" confie l’ancien homme fort de Bercy.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
06.
Entrée en service des bus électriques chinois : ce (contre)choc pétrolier que personne ne voyait venir
07.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
winnie
- 19/11/2017 - 08:03
T'aurais pu!
mais tu la pas fais, parce que tu n'a pas les couilles, et puis tu aurais pris une racllee!
Alors tu ferais mieux de te taire!
Pharamond
- 18/11/2017 - 12:05
Glamour
Ce qui démontre que ce qui le branchait, n'était pas le service à la Nation,service auquel, au bout du compte, il ne s'était pas montré à la hauteur,mais le côté paraître,le glamour.Tchao Pantin...
cholt
- 18/11/2017 - 09:06
Si ma tante en avait ....
Les cons ca osent tout, c'est a ça qu'on les reconnait.