En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Raillerie politique
Présidentielle : Sarkozy se moque du "petit club des socialistes heureux"
Publié le 30 mars 2012
En hausse dans les sondages, le président-candidat était en meeting à Besançon ce vendredi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En hausse dans les sondages, le président-candidat était en meeting à Besançon ce vendredi.

Nicolas Sarkozy a fait le bonheur de ses partisans ce vendredi soir lors d'un meeting à Besançon. Il a évoqué les sondages et "le petit club des socialistes heureux".  Le président-candidat était visiblement satisfait de sa remontée dans les sondages à trois semaines du premier tour de la présidentielle.

"Lorsque je suis rentré en campagne, on m'a expliqué 'mais pourquoi vous allez en campagne ? C'est fini, vous avez perdu'", a-t-il lancé, "'vous avez vu les observateurs, vous avez vu les sondeurs, vous avez vu les pronostiqueurs, c'est pas la peine d'y aller, M. Sarkozy, c'est pas la peine, c'est fait'".
"Le lendemain où on m'a dit ça, j'ai vu un journal, il y avait M. Hollande qui disait: 'je suis le prochain président'. Ah! Je me suis dit 'il y a quelque chose qui a changé dans la Constitution de la Ve République, c'est plus les Français qui décident ?'", a poursuivi Nicolas Sarkozy.
"Je suis rentré en campagne avec la passion dont je suis capable. Et tout d'un coup je vois que les choses commencent à changer. Tout d'un coup je vois que les mines commencent à s'allonger. Et tout d'un coup je m'aperçois que certains qui étaient tout contents de faire campagne quand ils étaient tout seuls, ils trouvent que c'est plus compliqué quand je suis là", s'est amusé le chef de l'Etat, "oui, mais je suis là !"

"Pendant des mois, ils ont fait campagne ensemble. C'est Ségolène qui voulait pas de François qui voulait pas de Martine et qui était pas soutenu par Laurent", a moqué le président en référence à la primaire socialiste. "Ils m'avaient oublié, c'était fini, ils étaient tranquilles, ils avaient fait un petit club, le petit club des socialistes heureux, heureux de se regarder le nombril, heureux de se contenter, heureux de se féliciter", a-t-il ajouté.
"Imaginez la migraine. Tous les matins ils doivent se dire 'mon Dieu, il est encore en campagne'", a encore ironisé M. Sarkozy. Avant de conclure en promettant une belle surprise à ses adversaires.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
04.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
05.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
06.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
07.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
01.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 02/04/2012 - 22:33
@lavande Très juste, mais l'anti-Sarkosysme primaire
semble s'évanouir aussi vite dans les commentaires fiévreux des journalistes "orientés" et autres zélateurs dévoués que Sarko refait son retard dans les sondages! Ils viennent enfin de comprendre qu'il est inutile d'appliquer à Sarko le même traitement qu'ils appliquaient au FN: cela les fait grimper dans les sondages, et ils n'ont pas le même intérêt à voir Sarko grimper dans les sondages que le FN...
a l'aise Blaise
- 31/03/2012 - 23:50
5 ans de Sarkozy ça suffit
Après le Sarkozy bling bling voila le Sarko qui se la pète tout ça parce qu'en grignotant sur l'électorat de Le Pen il parvient à gagner quelques maigres points de sondage
C'est consternant !!!

Sarko n'a jamais été admiratif que pour l'argent et pour ceux qui en ont, n'allez pas chercher son programme si par malheur il était élu, ce serait tout pour eux, et la hausse de la TVA, les radars, le harcélement et le détricotage des acquis sociaux pour tous les autres.
NYOR
- 31/03/2012 - 17:20
Nuala
Il manque des touches à votre clavier ?