En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© MEHDI FEDOUACH / AFP
Nouvelle accusation

Une nouvelle plainte pour viol contre Tariq Ramadan

Publié le 28 octobre 2017
D'autres femmes réfléchissent à porter plainte à leur tour contre l'islamologue, selon l'avocat de cette nouvelle plaignante.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'autres femmes réfléchissent à porter plainte à leur tour contre l'islamologue, selon l'avocat de cette nouvelle plaignante.

L'islamologue et théologien suisse Tariq Ramadan est dans la tourmente. Trois jours après l'ouverture d'une enquête sur des accusations de viol portées contre lui, une autre femme, âgée de 45 ans a déposé plainte pour viol, jeudi, contre lui. Après celle d’Henda Ayari, le 20 octobre, la nouvelle plainte a été reçue vendredi 27 octobre au parquet et concerne des faits qui auraient eu lieu en 2009 et ne sont donc pas prescrits.

La plaignante, qui a livré un témoignage circonstancié au Monde et au Parisien,  "attend sereinement de répondre aux enquêteurs et ne parlera plus",  a déclaré son avocat Eric Morain. Il ajoute qu'il a reçu d'autres témoignages de femmes qui réfléchissent à porter plainte à leur tour contre l'intellectuel pour des faits de harcèlement ou d'agressions sexuelles.

"Tariq Ramadan m’a donné rendez-vous au bar de l’hôtel Hilton de Lyon, où il était descendu pour une conférence, en octobre 2009", raconte la nouvelle plaignante dans Le Monde. Elle entretenait depuis le 31 décembre 2008 une correspondance avec M. Ramadan auprès duquel elle cherchait conseil. Après l'avoir invitée à boire le thé dans sa chambre, il l'a agressée, temoigne-t-elle. Elle marchait à l'époque avec des béquilles. « Il a donné un coup de pied dans mes béquilles et s’est jeté sur moi en disant : “Toi, tu m’as fait attendre, tu vas prendre cher !” », raconte-t-elle, avant de décrire des faits d'une grande violence : gifles au visage, aux bras, aux seins, coups de poing dans le ventre, fellation et sodomie imposées de force, nouveaux coups, nouveau viol.

La plaignante fournit, à l’appui de son témoignage, des certificats médicaux établis à l’époque des faits.

Au lendemain de la première plainte, Tariq Ramadan a, via son avocat Me Yassine Bouzrou, opposé "un démenti formel à ces allégations" et à son tour porté plainte lundi pour "dénonciation calomnieuse" contre Mme Ayari. Contacté à propos de cette nouvelle plainte par différents journaux, il n'était pas disponible pour réagir.

Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

Et si les néoconservateurs avaient eu raison ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 29/10/2017 - 07:48
Assougoudrel
Assougoudrel, cela fait plaisir de voir que nous sommes au moins deux à avoir lu cet article et nous réagissons à son contenu. Tous les autres, y compris Tapio et Mimine 95, sont ''hors-sujet'' ! Ils et elle nous sortent des cris de haines ou des blagounettes, plus ou moins drôles ou pertinentes, mais sans avoir fait l'effort de s'informer !
assougoudrel
- 28/10/2017 - 19:06
Je ne comprends pas ces femmes qui
montent dans la chambre d'un homme (qui n'a pas usé de la drogue du violeur) après avoir bu au bar. Cela s’appelle chercher du plaisir ou des emmerdes. Des jeunes gamines ne le feraient pas; elles diraient "pas folle la guêpe".
Atlante13
- 28/10/2017 - 18:20
Vous n(avez rien compris,
ce monsieur voulait seulement s'assurer que la dame était excisée, car comme il l'a déjà affirmé, c'est une pratique "normale" et courante préconisée par l'islam. Bon d'accord, il s'est ensuite laissé entrainer à ses petites "faiblaisses", mais de toute façon l'islam n'accorde aucun droit à la femme, sauf celui de fermer sa gu**e, après bien sûr.