En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Reuters
Gros soucis
Attentat de Marseille : Collomb admet des "dysfonctionnements"
Publié le 08 octobre 2017
Le ministre de l'Intérieur était invité sur BFMTV. Il a rappelé que la menace terroriste reste "extrêmement élevée."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de l'Intérieur était invité sur BFMTV. Il a rappelé que la menace terroriste reste "extrêmement élevée."

Une semaine après le dramatique attentat qui a coûté la vie à deux cousines, à Marseille, le ministre de l'Intérieur a reconnu des "dysfonctionnements." En l'occurrence, le tueur, en situation irrégulière, avait été remis en liberté après une garde à vue, la veille, à Lyon. "On s'aperçoit qu'il existe un certain nombre de dysfonctionnements. Nous avons à regarder ce qui ne fonctionne pas. (...) Je peux vous dire que ça va être pour moi une préoccupation essentielle, que de regarder tous les dysfonctionnements pour y mettre fin" explique Gérard Collomb sur BFMTV.

Il a rappelé que la menace terroriste reste "extrêmement élevée" dans notre pays, soulignant la nécessité, selon lui, de la dernière loi antiterroriste votée par l'Assemblée nationale. "Ce que je voudrais constater avec vous, c’est qu’on a besoin de telles protections" a-t-il insisté. Lundi dernier, il a saisi l'Inspection générale de l'administration (IGA) pour déterminer les raisons pour lesquelles le terroriste de Marseille a pu retrouver la liberté.

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
06.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
07.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Djib
- 09/10/2017 - 13:34
Pardon, mais il n'y a eu aucun "dysfonctionnement".
Tout a au contraire parfaitement "fonctionné" puisque justement toutes les institutions (conseil des Tatas, cour européenne des droits de mes deux, tribunaux, avocats, associations droits de l'hommiste subventionnées avec nos impôts, médias, universitaires "sociologues", guignols du show bizz) s'acharnent pour empêcher que les immigrés en situation irrégulière soient renvoyés chez eux. Et nos politiciens ravis de le mosquée ou cyniques leurs donnent tous les outils nécessaires en signant des traités pleins de bons sentiments mais parfaitement imbéciles ou en promulguant des lois et des réglements qui rendent impuissantes les forces de l'ordre et tous ceux qui tentent encore désespérément de mettre un peu d'ordre dans ce bordel. Un exemple parmi tant d'autres: la directive européenne dite "retour" (on devrait plutôt l'appeler "anti-retour") qui oblige l'administration à relâcher les clandestins après leur avoir notifié "une invitation à quitter le pays". "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes".
pasdesp
- 09/10/2017 - 12:15
Combien de "dysfonctionnements" en France?
Combien d'illégaux délinquants ou non sont ils renvoyés? S'insurgez aujourd'hui sur la non rétention de cet assassin est du plus beau hypocrite alors qu'aucun n'est renvoyé qu'arrivent encore en masse des illégaux à qui ont fourni protection médicale et subsides.
cloette
- 08/10/2017 - 20:43
politique d'immigration
irresponsable .L'Europe de Merkel est en cause .