En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Bateau migrants Atlantico.fr
Itinéraire bis
Migrants : la route depuis la Libye s'efface au profit de celle partant de Tunisie
Publié le 06 octobre 2017
Le Point raconte comment des milliers de Tunisiens arrivent depuis deux mois sur les côtes siciliennes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Point raconte comment des milliers de Tunisiens arrivent depuis deux mois sur les côtes siciliennes.

Les routes changent mais la problématique reste la même. Comme le signale le Point dans un reportage, les autorités italiennes sont confrontées à des arrivées de plus en plus importantes de migrants en Sicile. Si les voyages depuis la Libye semblent se tarir, une nouvelle route s'est imposée depuis plusieurs mois, en provenance de la Tunisie. "Au cours des deux derniers mois, les autorités ont recensé 4 000 arrivées sur les côtes de la Sicile" souligne le journal. Tunis s'est bien engagé au retour forcé de 30 migrants illégaux par semaine, le chiffre semble bien par rapport au nombre d'arrivées.

Surtout, cette nouvelle route inquiète les autorités italiennes."Il est évident que les nouveaux arrivants ne fuient pas tous la guerre et la misère et qu'il y a parmi eux de nombreux délinquants" s'inquiète le maire de Lampeduza. Plus inquiétant, la Tunisie a fourni un quota impressionnant de combattants djiadistes ces dernières années. Plus de 6000 sont partis dans la zone irako-syrienne.

 

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Tunisie, migrants, Italie
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
05.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
06.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
07.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 07/10/2017 - 16:10
Le problème de l'immigration de masse!
Et non pas la "problématique de l'immigration"????...Ne recopiez pas bêtement la mauvaise novlangue gauchiste qui tente de faire des usines à gaz de problèmes simples à résoudre! L'immigration de masse est voulue par l'UE pour exploser les Nations de l'intérieur. Avec la Catalogne, les apprenti-sorciers europeistes se rendent enfin compte des limites de leur manipulation de masse. Le problème, c'est l'UE et son immigration de masse...et ça n'a rien d'une "problématique"...simple à résoudre: il suffit de dire "stop!"
Stargate53
- 06/10/2017 - 14:58
cela étonne qui ?
Rien n'est fait pour stopper ces venues non désirées ni souhaitables par ceux qui nous dirigent. Nos pays d'Europe sont des passoires pour clandestins ! La complaisance vis à vis de cette situation, qui ne va pas s'arrêter, est la raison de son expansion ! il faut croire que le grand renouvellement de nos populations occidentales par des gens de culture musulmanes fait partie des objectifs de notre gouvernements car il n'y a pas d'annonces de mesures efficaces pour stopper cette invasion organisée de longue date ! Les attentats qui se multiplient, le communautarisme est déstabilisant pour nos sociétés ouvertes, le renforcement du fait religieux islamiste s'accélère, mais ces dangers ne semblent pas inquiéter le président E Macron ni ses ministres et son parti LREM car ce sujet n'est pas traité à ce jour. Quelques blablateries, OUI ! mais des solutions précises : rien à l'horizon ! Quand la tête de l'état est complice, il est difficile pour le pays de s'en sortir face à ce type de situation grave d'immigration illégale ! Il faut que cela cesse !