En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Back in the game ?
Quand DSK donne une "leçon" de politique à Emmanuel Macron
Publié le 05 octobre 2017
Lors d'un hommage à Nicole Bricq, l'ancien patron du FMI a adressé un message sur les valeurs de la gauche sous les yeux du président de la République et de François Hollande.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d'un hommage à Nicole Bricq, l'ancien patron du FMI a adressé un message sur les valeurs de la gauche sous les yeux du président de la République et de François Hollande.

DSK is back in the game ? On en est encore loin, mais… Une cérémonie privée en hommage à l’ancienne ministre Nicole Bricq, disparue brutalement le 6 août dernier, se tenait mardi soir au Conseil économique, social et environnemental. Jean-Pierre Chevènement, François Hollande, Emmanuel Macron… et Dominique Strauss-Kahn.  Et l’ancien patron du FMI a parlé de politique pour la première fois…depuis bien longtemps.

Affublé, selon l’Opinion, d’un look et une attitude "un brin désinvolte(s)" (entre bouc, cheveux longs, et un salut à François Hollande et Emmanuel Macron au micro sans poser son regard sur eux), celui qui fut un temps le grand favori pour la présidentielle française de 2012 a rendu hommage à Nicole Bricq (qui a été engagée dans le courant de DSK Socialisme et démocratie). "Je l’avais convaincue de mon idée de socialisme de la production, pour remplacer le vieux socialisme de la redistribution. Et quand on voit aujourd’hui les méfaits, l’explosion des inégalités créées par la financiarisation de la mondialisation, on voit que la cible n’était pas si mal choisie".

Et d’ajouter…un message à l’attention du président Macron ? "Quand on est sûr de ce que l'on pense, on peut faire des compromis avec des adversaires d'hier et peut-être de demain", a lancé Dominique Strauss-Kahn. "Parce qu'elle savait que les valeurs de gauche et les valeurs de droite ne sont pas les mêmes. Les mêler, ce n'est pas les confondre, les faire avancer ensemble, c'est savoir garder leur équilibre".

Vu sur : Lu sur L'Opinion
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
02.
François Ruffin craint d’être visé après les perquisitions chez Mediapart et La France Insoumise
03.
Le mystère de la chambre (d’écho des Gilets) jaune(s)
04.
Psychologie de la Saint Valentin : attention au danger psychologique d’un abus de romantisme
05.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
06.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
07.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Il faut détruire Jean-Luc Mélenchon et le secret de l’instruction avec…
03.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
04.
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
05.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
06.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
03.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
04.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 06/10/2017 - 15:21
Coincidence
C'est curieux: dès que le mot "bordel" a été prononcé,DSK est sorti de son silence!
abstract
- 05/10/2017 - 22:36
Honte à lui.
Ce vieux vicieux revient pour nous adresser des commentaires et des leçons de moraline! On croit rêver.
Il va nous refaire bientôt avec ses potes de la télé le coup du mec qui fout ses costards sous la douche pour faire disparaitre les plis du veston. et ainsi s'épargner les services d'une femme de ménage (en 2011, rappel, avec C+ et la Sinclair).
De fait, il ne voulait pas de services mais exercer des sévices sur la dite femme de ménage.
Manque de bol, cela a foiré!
Quant à sa vie d'obsédé, j'imagine que le FSB, la CIA, le MI6, etc, etc, détiennent des km de vidéos relatant ses exploits avec des prostituées offertes à lui par tous ses amis tout à fait "désintéressés".
Quand se taira-t-il une fois pour toute!
Deudeuche
- 05/10/2017 - 18:26
Pervers pépère
A parlé.