En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Suspicion

Autoroutes : les pompiers vont-ils devoir payer les péages Vinci ?

Publié le 29 septembre 2017
Dans Var-Matin, la présidente du conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours du Var assure que la gratuité est terminée pour les camions feux de forêt. Vinci dément.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans Var-Matin, la présidente du conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours du Var assure que la gratuité est terminée pour les camions feux de forêt. Vinci dément.

Désormais, les pompiers devront casquer s'ils veulent gagner du temps. Dans Var Matin, présidente du conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours du Var (SDIS 83) explique que l'entreprise Vinci a décidé de retirer la gratuité accordée aux pompiers. "On a appris par courrier et sans explication aucune que Vinci supprimait la gratuité accordée à l'année aux camions feux de forêt. Qu'une entreprise du CAC 40 qui distribue chaque année des dividendes à ses actionnaires (chiffre d'affaire 2016: 38,1 milliard d'euros) facture les badges de ceux qui sauvent des habitations et des vies, est inadmissible! Les pompiers n'utilisent pas leurs camions feux de forêt pour aller au supermarché! Je suis une présidente en colère", explique Françoise Dumont.

Vinci a pourtant vivement démenti l'information sur les réseaux sociaux.

Je démens! Le seul changement est que les cartes magnétiques ont été remplacées par des badges! https://t.co/zQz9P7mZFn

— Pierre Coppey (@PierreCoppey) 29 septembre 2017
Vu sur : Lu sur Var Matin
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Des tares pas si mauvaises pour l'économie

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Solognitude
- 29/09/2017 - 15:12
Désolante!
s'offusquer qu'une entreprise distribue un dividende à ses actionnaires,et ceci quel que soient les griefs que l'on puisse avoir par ailleurs, est du populisme de bas étage; du, populisme du 36ème dessous comme dans la chanson de Brassens. Cette présidente emploie une sorte de zèle qu'on retrouve chez tous ceux qui profitent du fait qu'une forte partie des Français ne comprend en matière d'économie que les délires de Mélanchon!