En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Rentrée douloureuse
Emmanuel Macron et Edouard Philippe dégringolent encore dans les sondages
Publié le 04 septembre 2017
Le chef de l'Etat et son Premier ministre connaissent une baisse de popularité pour le second mois consécutif.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat et son Premier ministre connaissent une baisse de popularité pour le second mois consécutif.

Il n'y a pas que les écoliers qui ont grise mine avec la rentrée. Selon un sondage YouGov France pour Le HuffPost et CNEWS publié lundi, Emmanuel Macron voit sa popularité s'éroder de plus en plus. Le président de la République ne récolte que 30% d'opinions favorables fin août, contre 43% fin juin et 36% fin juillet. Cette chute est surtout notable à gauche, chez les sympathisants PS et écologistes (39%, -8 points sur un mois). Du côté des sympathisants d'extrême gauche, ils ne sont que 12% à avoir une opinion favorables (-7 points).

Au centre, le chef de l'Etat reste très populaire mais la tendance est mauvaise (75% d'opinions favorables, -6 points). En revanche, les sympathisants Républicains sont un peu plus séduits  (45%, +6 points). Un effet de la réforme du droit du travail ? Par ailleurs, le Premier ministre Edouard Philippe connaît également une baisse de popularité avec 32% d'opinions favorables, contre 39% fin juin et 37% fin juillet.

En revanche, si le couple exécutif voit sa popularité s'effriter, les réformes entreprises font consensus. 7 Français sur 10 se disent favorables au dédoublement des classes de CP dans le réseau d'éducation prioritaire, plus de 6 sur 10 approuvent aussi le retour, par endroit, de la semaine de 4 jours. Pour le collège, 8 personnes sur 10 se disent favorables à la réouverture des classes bilangues et près de 8 sur 10 également à la mise en place d'études dirigées après la classe dans tous les collèges.

La mise en place de stages de remise à niveau en mathématique et français avant l'entrée en 6ème est même un plébiscite puisque 84% des Français sont pour. Cependant, seulement 33% des Français déclarent avoir confiance dans le ministre de l'Education nationale pour réformer efficacement le système éducatif.

Vu sur : Lu sur CNews
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
04.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
05.
La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Allemagne et voilà ce que ça change pour l’Europe
06.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
07.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
06.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 05/09/2017 - 08:41
A Vauban
Surtout pas, on a vu assez d'horreur . Elle ne " soigne déjà " que les parties visibles alors évitons de vouloir voir le reste, le Botox ne peut s'appliquer dans toutes les zones.
vauban
- 04/09/2017 - 17:31
Pour enrayer la chute
Peut être demander à Brigitte de raccourcir la jupe et de rallonger les talons.....Mais cela risque d aggraver sa deMArche instable
Beredan
- 04/09/2017 - 16:07
Mister 30% ......
Notre Diva arrogante et capricieuse va trépigner de plus belle ....