En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Capture d'écran Dailymotion
Tout azimut
Edouard Philippe détaille ses prochains chantiers : formation professionnelle et assurance chômage
Publié le 03 septembre 2017
Dans le JDD, le Premier ministre estime qu'il faut "attaquer le chômage sous tous les angles".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans le JDD, le Premier ministre estime qu'il faut "attaquer le chômage sous tous les angles".

Après avoir présenté jeudi les ordonnances réformant le Code du travail, Edouard Philippe détaille dans le JDD ses projets pour l'avenir. Car pour lui, si les ordonnances préfigurent une "transformation en profondeur du droit du travail", elles ne seront pas suffisantes pour enrayer le chômage : "Ceux qui pensent qu’on peut faire reculer le chômage en mettant en oeuvre simplement une politique, sur un front unique, se trompent. Il faut une action globale. Attaquer le chômage sous tous les angles", estime-t-il. 

Le gouvernement a présenté jeudi 36 mesures réparties dans cinq ordonnances pour lutter contre le chômage de masse, un dispositif fraîchement accueilli par les syndicats, même si le Premier ministre se félicite de leur acceuil. Il déclare néanmoins : "notre réforme est indispensable, mais ce n’est pas un remède miracle : c’est l’un des instruments qui doivent contribuer à faire reculer le chômage. C’est un processus global. Nous n’en sommes qu’au début".

"Dès la fin de ce mois nous engagerons une concertation pour arriver à une transformation profonde de la formation et de l’apprentissage qui prendra forme au printemps prochain", annonce-t-il. Il se prononce également sur la réforme promise du régime d’assurance chômage et pointe ses objectifs : "Elargir l’assurance chômage aux indépendants et aux démissionnaires, favoriser le retour à l’emploi le plus rapidement possible".

Et il prévient : "Soyons clairs : les résultats de cette politique ne seront pas immédiats – c’est bien pourquoi il faut se dépêcher de la mettre en oeuvre".

Vu sur : Lu dans Le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
05.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
06.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 04/09/2017 - 01:14
20 à 30 % des salariés ne sont pas satisfaits
de leur emploi. Si leur démission leur permet d'accéder aux allocations chômage, le chômage gauchiste va exploser (encore un peu plus), et les entreprises française seront gravement déstabilisées. Car la jeunesse qui arrive est sous-formée, voire déformée par une éducation nationale-socialiste à la Bourdieu, sectaire et incompétente...ils ne compenseront pas des cadres et salariés compétents qui profiteront de l'effet d'aubaine Macron-Rorhschild.
vauban
- 03/09/2017 - 17:40
En fait-il
Annonce l absence de baisse du chômage
La loi travail est u écran de fumée pour les,gogos,entrepreneurs qui ont cru en micron
Aucun effet à attendre à court moyen ou long terme
De l'agitation politicosyndicalomediatique qui ne débouchera,sur rien
MAILLY l'a compris avant les gogos médiatiques notamment les,journaleux d'atlantico formatés IEP
Poussard Gérard
- 03/09/2017 - 16:48
une aberration si le nazillon
Decide de confisquer aux organisations syndicales leurs prérogatives quant au chomage, sil decide que l'état doit traiter la distribution des allocations pour nous rendre dépendants et sil decide que tout le monde a droit aux aides alors que ce ne seront pas des cotisants. .Ainsi, la dette va augmenter davantage ...Grave...
Les pêcheurs manquent de main doeuvre alors que les demandeurs d'emploi preferent toucher le chômage ou le Rsa...Grave...