En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Reuters
Bruno Le Maire portrait Les Républicains Atlantico.fr
Mot d'ordre
Bruno Le Maire : "Il faut réduire les dépenses publiques, c'est une question de souveraineté nationale"
Publié le 26 juin 2017
Le ministre de l'Économie était l'invité du journal de 20 heures de TF1 lundi soir.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de l'Économie était l'invité du journal de 20 heures de TF1 lundi soir.

Sur le plateau du JT de 20 heures de TF1, Bruno Le Maire a de nouveau évoqué la dépense publique ce lundi soir, dès le début de son intervention : " À chaque fois on parle des déficits car depuis 20, 30 ans, la France est droguée aux dépenses publiques. Il faut réduire les dépenses publiques, c'est une question de souveraineté nationale, de liberté pour les Français. Nous ferons des propositions avec le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, pour faire des économies et respecter nos engagements européens", a-t-il tout d'abord assuré. 

"Nous pouvons faire bouger les lignes" au niveau européen, notamment en changeant la directive des travailleurs détachés, a poursuivi le ministre de l'Économie, qui estime que la France doit pour cela "retrouver sa crédibilité" et donc "respecter ses engagements européens".

>>>> À lire aussi : Le gouvernement pourra-t-il assainir les dépenses publiques maintenant que la réduction du nombre de fonctionnaires ne semble plus au programme ?

Quant à l'augmentation de la CSG, financée en partie par les retraites, Bruno le Maire dit avoir "conscience de l'effort demandé aux retraités".

"Ceux qui ont une pension de retraite faible, sous les 1200 euros pour une personne seule et 1800 pour un couple, ne seront pas concernés par l'augmentation de la CSG. Mais je leur demande quel modèle ils veulent pour la société. Je leur dis 'Êtes-vous prêts à faire des efforts pour qu'à la fin du mois tout le monde puisse avoir un complément de revenu'", a-t-il ajouté.

Le ministre a enfin évoqué l'alignement de la taxation du diesel et de l'essence : "Nous le ferons progressivement. Cela doit se faire sur le quinquennat (…) On ne le fait pas pour remplir les poches de l'État mais tout simplement parce que le diesel émet des particules dangereuses pour notre santé et celle de nos enfants. Mais aucune hausse brutale sur le diesel. Une hausse progressive, juste, qui ne prendra personne de court".

Vu sur : Vu sur TF1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
04.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 9 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
07.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 27/06/2017 - 17:01
il faut baisser la dépense publique?
Depuis Barre on entend cela ;ça serait bien qu'il nous dise ou et comment ... Nous dire on va augmenter la CSG ( c'est pas une économie c'est une augmentation)

S'en prendre en priorité au vieux c'est juste du racisme anti vieux ;il parait que la situation actuelle c'est de la faute des vieux et que les jeunes (en gros tout ceux qui ont moins de 45 ans) ont été victimes des "teynardiers" que furent leurs parents
En plus c'est dégueulasse parce que les vieux ils ne casseront rien dans la rue et le pouvoir ne recule que devant la casse..( ce ne sont pas les zadistes ou Bové qui diront le contraire)
Beredan
- 27/06/2017 - 16:43
Dans la bouche de ce guignol ....
Les mots les plus simples prennent une. Résonance particulière ...
BABOUCHENOIRE
- 27/06/2017 - 16:33
Comme il le dit "mon problème c'est mon intelligence" tout va
pour le mieux il prouve que maintenant il n'a plus de problème, il a su très rapidement s'adapter et s'accorder avec ses nouveaux amis.