Religion

Inquiétudes du Vatican

Publié le 18 février 2011
La situation des chrétiens d'Irak ramène la question religieuse au centre des enjeux diplomatiques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La situation des chrétiens d'Irak ramène la question religieuse au centre des enjeux diplomatiques.

L'hebdomadaire "La Vie" lance aujourd'hui un appel en faveur des chrétiens d'Irak alors que les attentats se multiplient contre cette communauté. La lettre, signée par d'éminentes personnalités, demande également au président de la République de se mobiliser sur la scène internationale pour que toutes les minorités religieuses puissent être protégées, où qu'elles soient. En Irak, la communauté chrétienne comptait plus d'un million de membres il y a 10 ans, contre 300.000 aujourd'hui.

Le sort des chrétiens d'Orient est aujourd'hui au centre d'une réunion entre Benoît 16 et les cardinaux du monde entier. Le pape qui a lui-même appelé à la libération d'une chrétienne d'une quarantaine d'années, condamnée à mort au Pakistan pour blasphème.
Le recrudescence de ces tensions et violences met en lumière l'opposition de deux conceptions de la liberté religieuse. D'un côté, les pays occidentaux défendent d'abord la protection des individus, et non celle d'une religion particulière. De l'autre, certains pays de l'Organisation de la conférence islamiste (OCI) estiment que les droits de l'Homme, et donc la liberté religieuse, doivent s'adapter en fonction du droit islamique.

Chaque année, les pays de l'OCI appuyés par l'Union Africaine obtiennent une résolutions du Conseil des Droits de l'Homme qui condamne la diffamation des religions. Résolution restée jusque-là théorique. Elle ne satisfait donc pas, pour l'heure, ses promoteurs qui font du blasphème un crime. Europe et Etats-Unis ont aujourd'hui hissé la liberté religieuse en tête de leur préoccupations diplomatiques. Le bras de fer continue, et il se durcit à chaque acte de violence perpétré au nom d'une religion, qu'elle quelle soit.

Vu sur : Lu sur La Croix
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition Stéphane Gayet

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

07.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)