En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
A tribord toute
Deux proches de Nicolas Dupont-Aignan candidats aux législatives sous l'étiquette FN
Publié le 19 mai 2017
Mauvaise nouvelle pour le fondateur de Debout la France. Deux de ses proches sont partis faire campagne pour les législatives…Sous l'étiquette Front National.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mauvaise nouvelle pour le fondateur de Debout la France. Deux de ses proches sont partis faire campagne pour les législatives…Sous l'étiquette Front National.

Nicolas Dupont-Aignan aurait-il initié une mauvaise tendance ? Après son ralliement à Marine Le Pen en vue de l'élection présidentielle et sa défaite au deuxième tour, c'est maintenant à deux proches du fondateur de Debout la France de faire sécession pour se présenter aux élections législatives sous l'étiquette du Front National. Un jusqu'au-boutisme qui a de quoi ravir les équipes frontistes et faire grincer des dents le président de Debout la France qui "regrette profondément" cette décision comme le rapporte le quotidien Le Parisien

Les deux "déserteurs" ne sont pas n'importe qui. Il s'agit de l'ex-directeur adjoint de cabinet de Nicolas Dupont-Aignan, Maxime Thiébaut et le secrétaire général adjoint de Debout la France, Laurent Jacobelli.

Un bon mouvement pour les deux nouveaux frontistes qui se sont vu octroyer la 4e circonscription de Saône-et-Loire pour le premier où Marine Le Pen avait obtenu 43,65% des suffrages exprimés ainsi qu'un poste de vice-président de l'association fondée par Florian Philippot : "Les Patriotes". Laurent Jacobelli, lui, est dévolu aux Bouches-du-Rhône à Gardanne où Marine Le Pen avait remporté 47,33% des suffrages.

"Je déplore ces départs, je les regrette profondément. Mais ça a le mérite de la clarté ! Ceux qui cherchent des postes montrent leur vrai visage !", a confié Nicolas Dupont-Aignan.

Pas de quoi réchauffer les relations entre le Front National et Debout la France, d'autant plus que la semaine dernière, le parti frontiste a investi un candidat face à Nicolas Dupont-Aignan dans la 8e circonscription de l'Essonne.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
06.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
07.
Céline Dion a refait 2 fois sa vie... en même temps; Laura Smet, mariée & heureuse, Karine Le Marchand seule mais heureuse, Charlotte C.&Dimitri, ni seuls ni mariés; Gala nous dit tout sur la vie sexuelle de Houellebecq, Match sur le divorce de Jeff Bezos
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clint
- 20/05/2017 - 11:33
Le parti sous terrain du FN apparait au grand jour !
Au moins c'est plus clair ! De toute façon que représente maintenant Dupnt(t)-Aignan ?
arcole 34
- 20/05/2017 - 10:27
L'ARROSEUR ARROSE
Normal ces deux messieurs se sont inspirés de leur ancien chef, je ne vous pas ce qu'il peut leur reprocher ?. Bref il est en train de se faire vampiriser ces maigres troupes.
vangog
- 19/05/2017 - 19:07
Excellente nouvelle!
et Dupont- Aignan a tort de manifester sa mauvaise humeur, car l'inverse peut probablement survenir...quoique moins sûr! Mais cela signifie qu'il existe des ponts entre les deux formations et que "nos convergences sont plus importantes que nos divergences!"