En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Favori
Jean-François Copé : "Il n'y a pratiquement aucun doute sur le fait qu'Edouard Philippe sera Premier ministre"
Publié le 14 mai 2017
Emmanuel Macron devrait nommer son Premier ministre lundi. Le maire du Havre est favori.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron devrait nommer son Premier ministre lundi. Le maire du Havre est favori.

Emmanuel Macron nommera lundi son Premier ministre. Selon de nombreuses indiscrétions, Edouard Philippe, maire Les Républicains du Havre, fait figure de favori. Invité de Questions politiques ce dimanche sur France Inter, Jean-François Copé est allé jusqu'à déclarer :"Je ne sais pas si ce sera un bon Premier ministre, mais il n'y a pratiquement aucun doute sur le fait qu'il le sera". Il assure aussi que "Bruno Le Maire entrera au gouvernement".

Pour l'ancien candidat à la primaire, la droite doit se recomposer. "Je ne vais pas cesser de dire à tout le monde que nous sommes en responsabilité à droite : va-t-on laisser le paysage politique totalement vide entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?" Et il prévient : Nicolas Sarkozy "n'est plus chef de rien du tout, ne vous faites aucune illusion sur le sujet. Que ce soit Nicolas Sarkozy ou François Fillon, ils ont échoué, nous avons changé d'époque. Aujourd'hui notre seul enjeu, c'est un enjeu de reconstruction."

Mais qui est Edouard Philippe ? Le député-maire du Havre (Seine-Maritime) a sa carte du parti les Républicains et est historiquement proche d'Alain Juppé. Enarque de 46 ans, il est néanmoins en rupture de ban avec la ligne actuelle de son parti : après la défaite d'Alain Juppé à la primaire, il a ainsi préféré tenir une chronique dans Libération que de participer à la campagne de François Fillon.

Edouard Philippe, qui a rencontré Macron en 2011, confiant en février 2015 : "Je l'aime beaucoup à titre personnel. J'ai de l'estime pour son intelligence". Fin 2016, il ajoutait : "Macron pense à 90% la même chose que moi".

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 15/05/2017 - 17:35
Edouard Philippe.
C'était un ''secret de polichinelle''..Notre nouveau premier ministre est, lui aussi,un énarque qui a pas mal de ''casseroles'' voir https://francais.rt.com/france/38360-declaration-patrimoine-lobbying-chez-areva-absenteisme-casseroles-edouard-philippe Il a été remarqué pour quelques réticences à dévoiler son patrimoine ou pour quelques libertés avec le code de la route... L'Elysée et Matignon sont sous le contrôle de Bilderberg voir http://www.panamza.com/150517-macron-philippe-bilderberg/...en juin 2016,Edouard Philippe participe à la réunion du groupe Bilderberg, c'est un valet de Bilderberg..les médias nous ont imposé ces hommes (Macron, Edouard Philippe):c'est un hod-up démocratique!..
ikaris
- 15/05/2017 - 14:39
D'autres se font la malle
accord avec Juppé ... Le Maire, Apparu et tous les forcenés du "vivre ensemble" sur le départ ... ça me parait plutôt pas mal tout ça ! Dehors, le centre mou !
Deneziere
- 15/05/2017 - 13:47
"Young leaders"
Edouard Philippe est aussi passé par cette officine malfaisante qui vise une inféodation soft de la France par les états-unis via une dilution de l'identité de ses élites. Il y a une antenne méditerranéenne qui poursuit les mêmes buts avec une dilution franco-maghrébine. C'est ce genre de réseaux auquel il faut s'attaquer. C'est sur ce type de dossiers qu'on attendait MaReine LaPine, qui, décidément, n'est pas au niveau.