En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Fief
Jean-Christophe Lagarde quitte la mairie de Drancy, qu'il lègue à sa femme
Publié le 13 mai 2017
"Après moi, c’est la personne la plus populaire à Drancy", justifie le député UDI.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Après moi, c’est la personne la plus populaire à Drancy", justifie le député UDI.

Affaire de famille : Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy depuis 2001, a annoncé sa décision de quitter son poste de maire, révèle le Parisien ce vendredi soir. Egalement député depuis 2002 (et patron de l’UDI depuis 2014), il souhaite ensuite se mettre en conformité avec la loi contre le cumul des mandats. "C’est la décision le plus compliquée que j’ai eue à prendre, je suis viscéralement attaché à la fonction de maire. Et j’aime autant ma ville que mon pays", a-t-il confié au Parisien. Il note que "le député est un levier, il peut soulever des montagnes" et dit vouloir "faire entrer la vie réelle dans l’hémicycle."

Pour autant, le siège de maire ne restera pas loin de son giron, puisqu'il a annoncé que sa femme, Aude, 6e adjointe, chargée des affaires sociales et des personnes âgées, lui succédera, sans avoir besoin de repasser par un vote. "Après moi, c’est la personne la plus populaire à Drancy", affirme Jean-Christophe Lagarde en toute simplicité. Il récuse toutefois toute critique : "Mes adjoints ont été les premiers à proposer son nom. Le 1er adjoint ne souhaitait pas me succéder et les autres adjoints n’avaient pas le temps." Ca tombe bien. Notons qu'Aude Lagarde est déjà conseillère départementale et vice-présidente du territoire Paris-Terres d’Envol.  Jusqu’en 2014, elle était aussi l’attachée parlementaire de son mari.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Il faut détruire Jean-Luc Mélenchon et le secret de l’instruction avec…
03.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
04.
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
05.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
06.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
03.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lafronde
- 14/05/2017 - 17:42
JC Lagarde, le président progressiste de l'UDI !
Grâce au Président Emmanuel Macron, la politique française est passée de l'ère des alliances sans contenu idéologique, à une bataille de principes - progressisme contre conservatisme - et libre-échange contre protectionnisme - qui incite les parti à se recomposer selon ces clivages. JC Lagarde est un progressiste dans son genre : il veut aggraver les lois d'urbanisme, et de logement social obligatoire dites SRU, pour contraindre les municipalités à accepter le modèle social collectivistre fondé sur l'ilmmigration de l'assistance. Il partait que LR accorde à l'UDI une centaine de circonscriptions dans leur alliance. Pb les électeurs de l'UDI sont déjà passé chez Macron, comme l'électorat LR progressiste. Ceci est vérifiable dans toute les villes gagnantes de la mondialisation, à commencer par Paris. Pourquoi donc LR se coupe des suffrages d'une bonne part de son électorat, pour faire la part belle aux partis rivaux, futurs satellite du Président Macron ?
arcole 34
- 14/05/2017 - 15:49
CHARITE BIEN ORDONNEE COMMENCE PAR SOI MEME
On peut dire que s'il connaît la poudre, une chose est sûre est qu'il ne l'a pas inventée.
abracadarixelle
- 14/05/2017 - 10:55
On n e peut léguer son poste de maire....
La personne choisie doit elle-même être élue dans le groupe et sortir gagnante de l'élection.....