En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© LIONEL BONAVENTURE / POOL / AFP
En mémoire

"Votre chagrin est le chagrin de la République" : François Hollande a rendu hommage au policier tué

Publié le 25 avril 2017
"Des paliers sont un à un franchis dans la violence à laquelle policiers et gendarmes sont confrontés", a déclaré le chef de l'Etat.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Des paliers sont un à un franchis dans la violence à laquelle policiers et gendarmes sont confrontés", a déclaré le chef de l'Etat.

Une fois de plus, François Hollande a présidé une cérémonie en hommage à une victime du terrorisme. Ce mardi, le chef de l'Etat a rendu un hommage national à Xavier Jugelé, le policier tué jeudi 20 avril, lors de l'attentat sur les Champs-Elysées. Dans la cour de la préfecture de police de Paris, François Hollande, suivi du Premier ministre Bernard Cazeneuve et du ministre de l'Intérieur Mathias Fekl, a passé en revue les troupes.

"De nouveau, la République a perdu un de ses gardiens parmi les plus valeureux", a-t-il déclaré. "Des paliers sont un à un franchis dans la violence à laquelle policiers et gendarmes sont confrontés, a fustigé le chef de l'Etat. "Ils sont devenus des cibles." Le président de la République a ensuite jugé que les policiers et les gendarmes étaient "les remparts de la démocratie" avant d'assurer son soutien aux collègues du policier tué. 

"Ils ont fait face à un terroriste prêt à tout pour accomplir un massacre. Par leur sang-froid, ils ont avancé sous le feu et sont parvenus à le neutraliser sans dommage pour la foule. Je veux dire au nom de la nation que nous partageons votre tristesse immense et votre colère. Votre chagrin est le chagrin de la République."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 26/04/2017 - 01:34
Quel gland!
les Policiers ne te remercient pas pour ce moment, Francois Hollande, petit chef de petit parti, boudiné dans ton costard trop petit pour tes tartufferies! Allez, dépêche-toi, car ton coiffeur à 10000 euros t'attend pour te mettre du cirage sur le crâne!...
Liberdom
- 25/04/2017 - 18:34
Dernière fois
C'est la dernière fois que gras du bide surfe sur un cadavre. Enfin j'espère.
langue de pivert
- 25/04/2017 - 18:27
VOTER SOCIALISTE TUE !
VOTER SOCIALISTE NUIT GRAVEMENT A LA SÉCURITÉ NATIONALE. Et à sa police !