En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 2 heures 5 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 3 heures 36 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 6 heures 9 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 7 heures 10 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 8 heures 24 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 11 heures 20 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 12 heures 16 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 13 heures 41 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 14 heures 38 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 2 heures 51 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 4 heures 4 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 6 heures 38 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 7 heures 45 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 9 heures 3 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 11 heures 33 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 12 heures 51 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 14 heures 24 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 14 heures 54 min
© BERTRAND GUAY / POOL / AFP
François Hollande grise mine grimace Atlantico.fr
© BERTRAND GUAY / POOL / AFP
François Hollande grise mine grimace Atlantico.fr
Fin de règne

François Hollande livre son "testament" politique dans un entretien fleuve

Publié le 12 avril 2017
À l'occasion d'un "entretien testament" accordé à l'hebdomadaire Le Point, le président de la République évoque longuement son quinquennat et l'élection présidentielle.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
À l'occasion d'un "entretien testament" accordé à l'hebdomadaire Le Point, le président de la République évoque longuement son quinquennat et l'élection présidentielle.

Quelques semaines avant son départ de l'Élysée, François Hollande s'est confié à Franz-Olivier Giesbert dans un entretien exclusif à paraître dans l'hebdomadaire Le Point, jeudi 13 avril. Le journaliste, qui s'attendait à rencontrer un président fatigué au terme de son mandat, évoque au contraire un homme en bonne forme : "Le chef de l'État ne doit pas être bien flambard après cinq ans de lapidation permanente. Ô surprise, François Hollande est brillant, je veux dire qu'il brille comme un soleil, un œuf de poule ou un pommeau de canne astiqué avec amour". 

Dès les premières lignes de l'entretien, François Hollande évoque les grands axes de ce "testament politique" au terme d'un mandat marqué par son impopularité : "Je voulais être président pour agir et, une fois élu, j'ai rempli pleinement ma fonction face à tout ce qu'il m'a fallu affronter : les guerres, le terrorisme et les réformes sociales, économiques, administratives que j'ai menées", confie-t-il. 

>>>> À lire aussi : Cette faute que l'Histoire ne pardonnera jamais à François Hollande

Interrogé sur son rapport au pouvoir, et sur les "courtisans" successifs qui l'ont entouré, le chef de l'État poursuit : "J'ai deux principes. D'abord, je fais confiance, peut-être trop dans certains cas, mais je considère qu'il n'y a pas de pouvoir possible quand on est dans la défiance. Ensuite, je suis insensible à la flagornerie et à la courtisanerie comme je le suis aux critiques et aux attaques. En vérité, je sais qui je suis et ce que je fais". 

À quelques jours de l'élection présidentielle, François Hollande esquisse également quelques conseils à l'attention de celui ou celle qui lui succédera : "Dans des circonstances exceptionnelles comme celles que nous vivons, la France a surtout besoin d'un chef d'État honnête qui se maîtrise et soit capable de ne pas confondre sa personne avec le pays. Il ne doit pas s'autoriser à faire n'importe quoi sous prétexte qu'il serait au-dessus des autres". 

Faisant référence à Jean-Luc Mélenchon, le président tient à mettre en garde les Français contre les "simplifications" et les "falsifications" : "La rhétorique de nos contempteurs pousse à changer les règles. Jouons un autre match, disent-ils, changeons l'arbitre, cassons les tribunes, brûlons le stade et culbutons la démocratie. Et il y a péril face aux simplifications et aux falsifications qui font que l'on regarde le spectacle du tribun plutôt que le contenu de son texte. Moi, ce que j'ai voulu faire, face à tous ces délires, c'est faire prévaloir la raison". 

 

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 27/04/2017 - 19:38
le chômage augmentera
mais, dira-t-il, c'est la faute du suivant. Ceci dit, 30 ans de retraite présidentielle au moins mais avec Macron c'est approx. 60 ans !!!
vangog
- 13/04/2017 - 22:47
Son testament? Il lègue tout à Macron?
l'autre n'en veut pas de toutes les merdes de Hollande, et le minet-à- Cougars jurera bientôt qu'il ne l'a jamais connu! ...difficile d'hériter d'un tel passif gauchiste, même pour un manipulateur de génie...
jurgio
- 13/04/2017 - 14:12
Les mémoires d'un testa-menteur
Y aura-t-il quelque chose de véridique ?