En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© François NASCIMBENI / AFP
Poursuite
PenelopeGate : une information judiciaire a été ouverte
Publié le 24 février 2017
Le parquet va donc confier l'enquête à un ou plusieurs juges d'instruction.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parquet va donc confier l'enquête à un ou plusieurs juges d'instruction.

Une information judiciaire a été ouverte concernant l'affaire de l'emploi fictif présumé de Penelope Fillon, selon une information du Parisien, rapidement confirmée par le parquet. Un ou plusieurs juges d'instruction vont donc être nommés pour poursuivre l'enquête. C'est seulement à l'issue de cette nouvelle enquête que François Fillon pourrait être mis en examen. Pour rappel, ce dernier a d'ores et déjà affirmé qu'une telle situtation n'était plus un obstacle à sa candidature. "Cette information est ouverte contre personne non dénommée, des chefs de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits, trafic d'influence et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique", indique le parquet national financier dans un communiqué.

Information judiciaire contre personne non dénommée. Donc le PNF n'a pas d'éléments pour une citation directe qui est sa pratique habituelle

— Bruno Retailleau ن (@BrunoRetailleau) 24 février 2017

L'ouverture d'une information judiciaire était la piste la plus probable, le parquet financier ayant souligné, la semaine dernière, qu'un classement sans suite était peu probable. Reste à savoir si le ou les juges auront terminé leur enquête à temps alors que la présidentielle arrive à grands pas. L'information a d'ailleurs été annoncée alors que le candidat de la droite était en plein meeting. 

Affaire #Fillon : l'enquête confiée à un juge d'instruction pic.twitter.com/wIq67wTYYf

— Nathalie Guillouard (@nathaguillouard) 24 février 2017

Selon Mediapart, l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales "n’a pas trouvé de traces tangibles ou de témoignages convaincants d’un travail effectué par Penelope Fillon, que ce soit comme assistante parlementaire de son époux ou de son ancien suppléant, Marc Joulaud".

Le #PNF n'a pas trouvé assez d'éléments pour saisir un tribunal; il ouvre donc une information judiciaire. C'est en réalité très rassurant.

— Philippe Bas (@BasPhilippe) 24 février 2017

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jc0206
- 25/02/2017 - 23:17
Et une enquête de plus ....
Et les experts du PNF ? Qu'est-ce qu'ils ont foutu depuis qu'ils sont sur le coup ? Et on remet trois juges qui ne seront pas d'accord à la fin de leurs propres enquêtes dans deux ans sur les conclusions et les suites à donner. On nous prendrait pas pour des cons ?
langue de pivert
- 25/02/2017 - 17:28
oups ! appel au calme !
Rien sur les Grands Titres de notre petite presse ! Même pas dans la rubrique des chiens écrasés ! Le mensonge par omission ! Un grand classique ! Par contre pour casser de la droite et du Fillon ça continu non stop ! Des manifestations anti FN à Nantes contre la venue de Mme Le Pen ! D'autres contre la "corruption" des politiciens...de droite bien sûr ! Pauvre France ! République bananière !
langue de pivert
- 25/02/2017 - 17:18
TheoAssholeGate !
L'affaire dite du "trou-du-cul-deTheo 2" et sa famille de malfrats piétine chez les journaleux ! L'exécutif doit être en train de faire disparaitre les preuves tranquillement. Comme pour le mur des cons ! Comme pour les vidéos de l'attentat de Nice. L'exécutif, éclaboussé au plus haut niveau, doit s'activer. Déjà Cazeneuve dit qu'il n'y a rien a voir ! Circulez brave gens ! L'opposition ? Quelle opposition ? Il n'y a pas d'opposition en France ! Ils dorment ! Un scandale pareil où des milliers d'€ sont distribués à la pelle par l'exécutif pour faire baisser artificiellement le taux du chômage et acheter la tranquillité dans les banlieues. Le salopard de l’Élysée venant au chevet du trou-du-cul ! (lui qui ne s'était pas dérangé pour le policier brûlé vif) L'exécutif qui se pâme devant l'appelle au calme de la "victime" (on a vu le résultat de l'appel du Grand-Frère ! Des nuits d'émeutes et de destruction, des policiers obligés à des tirs de sommation pour se dégager...) La droite serait concerné on aurait droit aux émissions spéciales en boucles des merdias. Là rien ! Chez les LR un Mickey ? Une Minnie au FN ? Rien sur France-un-faux ! Rien sur les chaines publiques. Pas une UNE !