En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Retrait(e)
Jean-Marc Ayrault annonce la fin de sa carrière d'élu... et refuse de choisir entre Hamon et Macron
Publié le 21 février 2017
"L'honneur de la politique, ce n'est pas de s'accrocher tout le temps", a souligné le patron du Quai d'Orsay dans un entretien à Ouest-France.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"L'honneur de la politique, ce n'est pas de s'accrocher tout le temps", a souligné le patron du Quai d'Orsay dans un entretien à Ouest-France.

"J'estime que c'est ma responsabilité de transmettre à d'autres génération". Dans un entretien accordé au journal Ouest-France, Jean-Marc Ayrault a annoncé qu’il ne briguera plus d’autres mandats après l'élection présidentielle de mai prochain. L’ancien Premier ministre de François Hollande (entre 2012 et 2014) devenu ministre des Affaires étrangères (depuis février 2016) a indiqué qu’il ne se présentera plus à aucune élection, après quarante années de mandats locaux,  lui qui fut aussi député-maire de Nantes et président du groupe socialiste à l'Assemblée.

"L'honneur de la politique, ce n'est pas de s'accrocher tout le temps", a-t-il souligné. "Je peux être utile. Je peux soutenir, je peux m’engager aussi dans la société civile. Ça peut être l’occasion pour moi de donner un retour d’expérience, avec des cours que je pourrais donner ici ou là". 

Interrogé sur la présidentielle, le patron du quai d’Orsay se fait très prudent quant à son choix sur la personnalité de gauche qu’il soutiendra. "Du côté de Benoît Hamon, les conditions ne sont pas encore remplies pour être sûr d’être au second tour. Quant à Emmanuel Macron, j’attends son programme". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
05.
La Nasa envisage d'explorer la protoplanète Pallas dans la ceinture d'astéroïdes ; Osiris-Rex : deux découvertes surprenantes sur l'astéroïde Bennu !
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
Game of thrones : six trônes de fer ont été cachés de par le monde
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Citoyen Ordinaire
- 22/02/2017 - 00:03
Au revoir !
Et bon retour dans cette belle vie de Nantes dont les impôts ont explosés !
D'AMATO
- 21/02/2017 - 23:58
Il va donner des cours de ci ou de là?
Franchement ces socialistes à la noix, plus ils sont nuls et moins ils s'en rendent compte....Voila quelqu'un qui croit avoir un enseignement à transmettre.....
jurgio
- 21/02/2017 - 17:11
Quand un socialiste quitte les « affaires »
c'est qu'il estime avoir assez accumulé...