En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© AFP
Niet
PenelopeGate : l'enquête ne sera pas classée sans suite
Publié le 16 février 2017
Le parquet national financier (PNF) a publié un communiqué. De son côté, François Fillon dénonce "un acte de communication qui nourrit le feuilleton médiatique".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parquet national financier (PNF) a publié un communiqué. De son côté, François Fillon dénonce "un acte de communication qui nourrit le feuilleton médiatique".

Dans un communiqué publié ce jeudi matin, le parquet national financier (PNF) a précisé qu’il ne va pas, en l'état, classer sans suite l’enquête ouverte pour "détournement de fonds publics" et "abus de biens sociaux" ouverte à l’encontre de François Fillon et de son épouse, Penelope. "En tant qu’autorité de poursuite, il est de mon devoir d’affirmer que les nombreux éléments recueillis ne permettent pas d’envisager, en l’état, un classement sans suite de la procédure", indique Eliane Houlette, la procureure du PNF.

Le communiqué du @pr_financier annonce qu'il n'y aura "pas de classement sans suite de la procédure" #Fillon #PenelopeFillon via @marinebab pic.twitter.com/igJuzkH3cl

— Laure Cometti (@la_comete) 16 février 2017
 

Le communiqué du PNF se base sur les éléments recueillis jusqu'à aujourd'hui par les enquêteurs. Si la suite de l'enquête met le candidat hors de cause, les magistrats pourront donc, toutefois, toujours classer cette enquête sans suite. Candidat investi par la droite, François Fillon avait indiqué sur TF1 qu’il renoncerait à se présenter à la course à l’Elysée s’il était mis en examen.

"Un acte de communication qui nourrit le feuilleton médiatique"

De son côté, François Fillon a réagi à cette information. "Il n y a rien de nouveau, ni poursuite, ni mise en examen", a-t-il fustigé. "Cette annonce n'est qu'un acte de communication qui nourrit le feuilleton médiatique", explique au Figaro le candidat Les Républicains à la présidentielle. "Cela n'entame en rien ma détermination. J'entends plus que jamais porter le projet de redressement et de modernisation de la France, conformément au mandat qui m'a été donné par 4,4 millions de nos concitoyens. Je m'en remets donc désormais au seul jugement du suffrage universel".

>>> À lire aussi : Délinquance : pourquoi François Fillon revient sur l'âge de la majorité pénale

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
02.
Comment Donald Trump est en train de se sortir des soupçons qui pèsent sur lui d'une collusion entre la Russie et sa campagne électorale de 2016
03.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
François Ruffin craint d’être visé après les perquisitions chez Mediapart et La France Insoumise
06.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
07.
Le mystère de la chambre (d’écho des Gilets) jaune(s)
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Il faut détruire Jean-Luc Mélenchon et le secret de l’instruction avec…
03.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
04.
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
05.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
06.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
03.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
horus35
- 16/02/2017 - 22:26
Dans le fi.n le Fillon !
Vont pas le lâcher comme ca le pot de rillettes les juges et parties dressés par l'ignoble Taubira ! Que voulez vous pendant ce temps là on ne met pas le nez dans les saloperies des socialos et consorts qui ont le cul largement aussi merdeux que les ripouxblicains ! Et je ne parle pas de tous les autres,bleu compris, qui font quand même figure de petits joueurs par rapport à leurs aînés ! Manque d'occasions d'ouvrir le pot de confiture peut être ? Alors suite au prochain épisode, mais attention le temps passe et l'échéance approche !
assougoudrel
- 16/02/2017 - 18:18
Il pourra s'installer en
Centre Afrique, pays où l'on trouve l'or,les quatre pierres précieuses et toute les semi-précieuses. Quel militaire n'a pas acheté une belle bague en or et diamant à Bangui Bijoux pour son épouse (entreprise belge installé depuis longtemps en RCA et qui ne désemplie pas)? BB fait même des déplacement au Gabon (par aéronef militaire pour affaire avec les militaires sur place). Si les militaires sont là-bas, ce n'est pas pour rien. Je vous laisse imaginer ce qui se passe tout en haut. Allez sur le Net et vous serez surpris par BB.
Beredan
- 16/02/2017 - 15:50
Taïaut !
Après les manips de son cabinet noir dans la traque au Sarko , et la chasse au fillon , Le Bouffi risque de vivre une retraite agitée... il devrait sans doute envisager d'émigrer..