En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© AFP
Nuances

Penelopegate : L’ex-assistante parlementaire de Marc Joulaud s'exprime enfin

Publié le 08 février 2017
"Je n’ai pas travaillé avec elle mais ça ne veut pas dire qu’elle ne travaillait pas" assure-t-elle au Courrier de l’Ouest.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Je n’ai pas travaillé avec elle mais ça ne veut pas dire qu’elle ne travaillait pas" assure-t-elle au Courrier de l’Ouest.

Elle s'était faire discrète depuis ses révélations au Canard Enchainé. Jeanne Robinson-Behre, ex-assistante parlementaire de Marc Joulaud, a finalement décidé de s'exprimé auprès du journal régional Le Courrier de l'Ouest. L'occasion pour elle de nuancer ses propos, sans apporter, finalement, de certitudes. "Directement, je n’ai pas travaillé avec elle (Penelope Fillon, ndlr) mais ça ne veut pas dire qu’elle ne travaillait pas" souligne-t-elle. "Je l’ai côtoyée [à] des réceptions, quand j’emmenais des groupes à Paris. Je la voyais mais, en même temps, vu mes fonctions, je n’avais pas à travailler avec elle non plus."

Elle justifie : "dans les fonctions qui étaient les miennes, auprès de Marc Joulaud, on n’était pas en connexion. On ne faisait pas la même chose (…). Auprès de François Fillon, quand il n’était pas là, moi je produisais plutôt des courriers ou des choses comme ça. Et vu la manière dont les choses étaient organisées, je n’avais pas à la croiser."

Elle présente, par ailleurs, la femme de François Fillon comme quelqu'un de "d’effacé mais charmant" pour qui elle "a beaucoup de respect." Et de préciser : "je la croisais à Sablé et à Paris. (…) Elle venait surtout quand il (François Fillon) n’était pas là."

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

BCE : pourquoi l’équipe de Christine Lagarde pourrait cruellement manquer d’économistes

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

07.

RugyGate : les mécanismes de notre sadisme collectif

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Quand Jeff Bezos affirme à ses employés qu’"Amazon fera faillite, car Amazon n’est pas immortelle"

05.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

04.

Cet autre mal Français qui se cache derrière le recul de la liberté d’expression en France

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 08/02/2017 - 23:56
Pénélope était l'hologramme de Fillon à Sablé...
en fait! Et Melenchouille-la-fripouille qui croyait être le premier homme politique à se faire hologrammer, ce prétentieux...non, non! car François Ulysse, avant lui, voyageait déjà dans les espaces virtuels inter-sidéraux pour rejoindre sa Pénélope...sidérant, non?