En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© ERIC FEFERBERG / AFP
Dans le système

François Bayrou accuse Fillon d'être "sous l'influence des puissances d'argent"

Publié le 08 février 2017
Invité sur France 2, le patron du Modem assure qu'il "n'hésiter(a) pas à prendre (s)es responsabilités."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Invité sur France 2, le patron du Modem assure qu'il "n'hésiter(a) pas à prendre (s)es responsabilités."

Après s'être durement confronté, pendant des années, avec Nicolas Sarkozy, François Bayrou s'attaque désormais à François Fillon. Déjà très critique contre le candidat de la droite depuis plusieurs mois, le patron du Modem est encore plus sévère depuis le PenelopeGate. Ce mercredi sur France 2, il n'a pas hésité à accuser le candidat de la droite d'être "sous l'influence des puissances d'argent" avec une phrase assassine. "Jamais, dans l'histoire de la République, un candidat aux plus hautes fonctions, à la présidence de la République, n'a été ainsi sous l'influence des puissances d'argent."

Il fait notamment référence à la société de conseil de François Fillon. "De très grandes sociétés multinationales se payent des hommes politiques, pour qu'ils les aident à ouvrir des portes, à se servir de leurs relations pour leurs intérêts" assure François Bayrou. "La responsabilité politique est une responsabilité qui normalement doit être mise à l'abri des intérêts." Et de poursuivre : "Si vous jetez un œil sur l'ensemble du champ politique, vous verrez que l'argent s'insinue partout, que de très gros moyens sont déployés. Tout ceci fait que la responsabilité d'un dirigeant est soupçonnée. La chose la plus importante à faire aujourd'hui, c'est reconstruire cette confiance-là".

Si François Bayrou n'a toujours pas annoncé sa participation à la présidentielle, il rappelle qu'il "n'hésiter(a) pas à prendre (s)es responsabilités."

"La déclaration de #Bayrou est scandaleuse. Il veut lancer sa candidature en se prêtant à un jeu dangereux pour la démocratie" @itele pic.twitter.com/E2O6ooR8Yt

— Bernard Accoyer (@BernardAccoyer) 8 février 2017
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
abracadarixelle
- 09/02/2017 - 17:04
Ce Bayrou...
tenté par une nouvelle candidature ? Pas rebuté par les rebuffades précédentes , pas de souvenir de ses volte-faces ? Et qui cela intéresse de connaître son dernier prurit ?
Deudeuche
- 09/02/2017 - 16:52
Bayrou est
Prévisible et constant dans son centre social liberal. Après Juppé, Macron.
bern4243
- 09/02/2017 - 10:51
pour bayrou il y a puissance d'argent et puissance d'argent?
http://lesobservateurs.ch/2017/02/08/ne-veulent-de-fillon-auront-macron/