En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© AFP
Preuves
Penelopegate : François Fillon va déposer "un certain nombre de pièces" au parquet
Publié le 26 janvier 2017
Le candidat à l'élection présidentielle entend défendre bec et ongle son épouse.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le candidat à l'élection présidentielle entend défendre bec et ongle son épouse.

Selon Le Parisien, une enquête préliminaire a donc été ouverte mercredi 25 janvier par le parquet financier "détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recels". Elle devrait faire de la lumière sur les emplois présumés fictifs de l'épouse de François Fillon. Ce dernier ne compte pas se laisser faire et va se défendre.

>>> À lire aussi : Penelopegate : l’Odyssée de Fillon ne fait-elle que commencer?

Invité ce matin de la matinale d’Europe1, le sénateur de Vendée, président du conseil Régional des Pays de la Loire et président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, a déclaré que François Fillon allait déposer "dans la journée" au parquet financier "un certain nombre de pièces". En effet, hier, François Fillon avait demandé d’être reçu "dans les plus brefs délais" par le parquet national financier. "Ce matin même, dans quelques heures, dès que les bureaux seront ouverts, l’avocat de François Fillon prendra l’attache du procureur financier et dans la journée même il se déplacera avec un certain nombre de pièces ", a précisé le sénateur.

Pour Bruno Retailleau, "François Fillon, ça fait plus de 30 ans qu’il est dans la vie politique, sans aucune affaire, et comme par hasard, à trois mois de la présidentielle, quelques jours avant son discours fondateur, dimanche prochain, à La Villette, cette affaire lui tombe dessus". Il a également affirmé qu’il “n’est pas question de laisser prendre en otage une campagne présidentielle”.

>>> À lire aussi : Chic! les premières boules puantes de la campagne…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
05.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
06.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
07.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JMAndré
- 26/01/2017 - 18:24
La question aiguë est:
s'agit-il ou non d'un emploi fictif ? PF a-t-elle été normalement présente et active dans cet emploi ? Par ailleurs, si Fillon a laissé exister et perdurer cette incroyable situation en oubliant que quand on est candidat à la Présidence tout sera passé au crible, il y a là en plus de la faute morale une erreur d'appréciation assez sidérante.
2bout
- 26/01/2017 - 18:10
Les ministres passent et les cabinets ministériels,
eux restent ... et gouvernent. Les parlementaires passeraient aussi en laissant à leurs successeurs leurs attachés qui, eux restant ... légiféreraient ?
vangog
- 26/01/2017 - 17:47
@2bout nous avons oublié de vous dire que nous souhaitons
diviser par deux les députés de l'Assemblee Nationale, et les fonctionnaires en surplus de cette institution moribonde, pourraient se voir offrir les postes d'attachés parlementaires, en remplacement des 9700 euros alloués aux députés. Au total, une économie....qui dit mieux?