En direct
Best of
Best Of
En direct
© Christophe Ena / POOL / AFP
Sortez le pop-corn
Hollande candidat à la présidentielle ? "Il peut y avoir des surprises", glisse Jean-Marc Ayrault
Publié le 15 janvier 2017
François Hollande regrette "sans doute" sa non candidature, selon le ministre des Affaires étrangères.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande regrette "sans doute" sa non candidature, selon le ministre des Affaires étrangères.

Les intentions de François Hollande pour la présidentielle continuent de faire couler de l'angle. Alors que l'information de la journée évoquait un possible soutien à Emmanuel Macron, voilà que le ministre des Affaires étrangères. Jean-Marc Ayrault  lance une autre hypothèse. Invité du magazine Dimanche en politique ce 15 janvier sur Fance 3, il a été d'abord été interrogé sur  le renoncement de François Hollande, qui n'a pas souhaité se représenter à sa propre succession. "J'ai respecté sa décision. C'est une décision à la fois noble, digne et courageuse", a dit le chef de la diplomatie française sur France 3. "Il le regrette sans doute, d'une certaine façon, mais c'est ainsi."

Ses regrets seraient-ils suffisamment forts pour l'inciter à finalement se présenter ? "Il peut y avoir des surprises (...) des surprises de toute nature. (Parmi) tous les scénarios qui ont été écrits pour l'instant, il y en a peu qui se sont révélés vrais...", a sous-entendu le patron du Quai d'Orsay. "Pour l'heure, il faut laisser être franchies les étapes les unes après les autres. La vraie campagne présidentielle n'a pas commencé. Il y a eu les primaires à droite, il y a maintenant des primaires chez les socialistes. On y verra plus clair" après, a-t-il dit.

Pour le ministre, "c'est vrai que, en toute logique, c'est lui qui aurait été le mieux placé, à la fois pour défendre son bilan, et je crois qu'avec le temps qui passera il y aura une reconnaissance de ce bilan, et pour présenter aussi au pays des perspectives."

Ces propos font suite à quelques sous-entendus du président, qui laissent croire qu'il pourrait caresser l'idée de se relancer dans la bataille. En déplacement au Mali, il a dit ce samedi ressentir "un goût d'inachevé qui aurait dû finalement justifier d'autres prétentions".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
L'identité de Jack l’Eventreur dévoilée
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 16/01/2017 - 15:49
??? Avec quel Argent Bergé est chez Macron etc..
L'Argent du parti va à celui du résultat de la Primaire. Si Caton H se présente :
En fait cela voudrait dire que Macron & Le résultat de la Primaire se rallieraient sur Caton H. Bigre! Cela voudrait dire que cela était déjà totalement orchestré par Caton H le PS Macron depuis le début.
De toutes manières quand tu écoutes Macron et tu le regardes parler tu vois la copie conforme de Caton H. Le coude sur le pupitre les bras qui se veulent embrasse moi je suis Moi ton Dieu. Une vacuité verbale par une somme de mots creux nourrie à l'adjectif alambiqué pour faire riche en espérance. En fait rien comme d'habitude avec les Socialistes, car la même Vacuité règne sur la Primaire avec les mêmes diarrhées verbales.=========Faut ajouter que la Diarrhée Verbale Socialiste atteint depuis plusieurs années nos autres Socialistes Nationalistes FN avec son programme Mitterrand de 1981 qui avait été conçu au temps du Franc Symbolique, des Frontières, des taxes aux importations des Nationalisations, avec les résultats qu'en 3 ans France est passé de 6% de chômage à 9.3% et avec en même temps 3 dévaluations compétitives!!!:)::))::))::))
langue de pivert
- 16/01/2017 - 15:44
@l'enclume L'incroyable légèreté de l'opposition !
Je viens de lire le contenu de l'article (lien) C'est stupéfiant ! Ahurissant ! Les oppositions sont également blâmables et n'ont pas assuré leur rôle en ne signalant pas officiellement ces faits à la justice, au ministère de l'E.N. à l'assemblée nationale et au sénat ! En ne demandant pas des explications publiques aux ministres concernés, au premier ministre et au président de la la république pour les obliger à prendre position devant le peuple. Ne serait-ce que pour "prendre date" et permettre des poursuites ultérieures (après la alternance) C'est de l'incompétence de l'ignorance ou de la complicité ? Et que dire des merdias bien silencieux ? Finalement la gauche est dans sa ligne post 68, dans son jus putride, on ne devrait même plus s'en étonner ! Taubira la scélérate couvrait tout cela bien sûr. Et s'en délectait.
Alain07
- 16/01/2017 - 14:03
Audiard illustré par l'exemple
Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît. Allez chiche François, tu nous doit bien ça histoire de finir en apothéose façon puzzle.