En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Poursuites

Robert Ménard sera jugé pour provocation à la haine après ses propos sur les écoliers musulmans

Publié le 21 décembre 2016
La Licra a indiqué dans un communiqué son intention d'être partie civile.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Licra a indiqué dans un communiqué son intention d'être partie civile.

Poursuivi pour avoir estimé publiquement qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans sa ville de Béziers, Robert Ménard sera jugé le 8 mars prochain devant le tribunal correctionnel de Paris. Le maire de Béziers, proche du Front national, sera jugé devant le tribunal correctionnel à Paris pour provocation à la haine, après avoir fait l'objet d'un renvoi en procès le 24 novembre par le parquet de Paris, qui avait été saisi par la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié des peuples, a expliqué une source judiciaire.

Dans le détail, le parquet vise le maire de Béziers pour deux de ses déclarations. La première avait été publiée sur son compte Twitter, le 1er septembre : "#rentreedesclasses: la preuve la plus éclatante du grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d'anciennes photos de classe...". La seconde déclaration avait été faite sur la chaîne LCI le 5 septembre : "Dans une classe du centre-ville de chez moi, 91% d'enfants musulmans. Évidemment que c'est un problème. Il y a des seuils de tolérance (...)".

Le parquet de Paris vise le délit de provocation directe à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes en raison de son appartenance à une nation, une race, une ethnie, ou une religion. La Licra a indiqué dans un communiqué son intention d'être partie civile.

>>>> À lire aussi : Robert Ménard, la "droite Béziers" et la droite tout court : l'interview qui risque de faire grincer les dents au FN comme dans les chaumières des écuries de la primaire

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
aparté
- 20/01/2017 - 14:40
LES BIENS PENSANTS
Que devient ce pays qui ne permet plus de donner son sentiment sur les religions dont la religion musulmane qui fait le bug dans le monde entier sous l'égide de chefs de clans insensibles à la moindre retenue s'agissant des non musulmans . Combien faudra t'il de morts pour que nous exigions leur interdiction sur notre territoire .Les asiatiques sont nombreux et à force d'être pris pour cible dans certains quartiers les chinois ont mis en place des vigiles .Alors oui nous ne pouvons plus laisser faire une population quel-qu’elles soit envahir notre espace vital si elle le met en danger .Certains généraux de l'armée Française s'inquiètent à juste titre du trop grand nombre de musulmans radicaux qui gangrènent une jeunesse prête au djihad et vous les médias devriez en faire autant et sans ambiguïté !
J'accuse
- 22/12/2016 - 13:06
Solidarité avec Ménard
Encore une tentative d'atteinte à la liberté d'expression de la part des bien-pensants islamo-gauchistes. Constater des réalités et énoncer des craintes ne peuvent pas être des délits. Le vrai délit est de vouloir museler ceux qui osent dire la vérité.
gerint
- 22/12/2016 - 13:05
Toute une foule devrait alors être jugée avec Ménard
Dont moi. Je ne connais pas Béziers mais je connais ce problème à travers le témoignage d'enseignants et de parents concernés en région parisienne et dans le Sud, eux aussi alors devraient être jugés