En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Poursuites
Robert Ménard sera jugé pour provocation à la haine après ses propos sur les écoliers musulmans
Publié le 21 décembre 2016
La Licra a indiqué dans un communiqué son intention d'être partie civile.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Licra a indiqué dans un communiqué son intention d'être partie civile.

Poursuivi pour avoir estimé publiquement qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans sa ville de Béziers, Robert Ménard sera jugé le 8 mars prochain devant le tribunal correctionnel de Paris. Le maire de Béziers, proche du Front national, sera jugé devant le tribunal correctionnel à Paris pour provocation à la haine, après avoir fait l'objet d'un renvoi en procès le 24 novembre par le parquet de Paris, qui avait été saisi par la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié des peuples, a expliqué une source judiciaire.

Dans le détail, le parquet vise le maire de Béziers pour deux de ses déclarations. La première avait été publiée sur son compte Twitter, le 1er septembre : "#rentreedesclasses: la preuve la plus éclatante du grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d'anciennes photos de classe...". La seconde déclaration avait été faite sur la chaîne LCI le 5 septembre : "Dans une classe du centre-ville de chez moi, 91% d'enfants musulmans. Évidemment que c'est un problème. Il y a des seuils de tolérance (...)".

Le parquet de Paris vise le délit de provocation directe à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'un groupe de personnes en raison de son appartenance à une nation, une race, une ethnie, ou une religion. La Licra a indiqué dans un communiqué son intention d'être partie civile.

>>>> À lire aussi : Robert Ménard, la "droite Béziers" et la droite tout court : l'interview qui risque de faire grincer les dents au FN comme dans les chaumières des écuries de la primaire

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
04.
Retraites : ça coince. Santé : ça bloque. Protection sociale : ça n’avance pas. Macron n’aura aucun résultat durable s’il n’a pas le courage d’inviter le privé dans le jeu.
05.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
06.
Manifestante blessée : les phrases méprisantes et odieuses de Macron. Mais ce n'est pas vraiment de sa faute. Car il ne peut pas faire autrement.
07.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
aparté
- 20/01/2017 - 14:40
LES BIENS PENSANTS
Que devient ce pays qui ne permet plus de donner son sentiment sur les religions dont la religion musulmane qui fait le bug dans le monde entier sous l'égide de chefs de clans insensibles à la moindre retenue s'agissant des non musulmans . Combien faudra t'il de morts pour que nous exigions leur interdiction sur notre territoire .Les asiatiques sont nombreux et à force d'être pris pour cible dans certains quartiers les chinois ont mis en place des vigiles .Alors oui nous ne pouvons plus laisser faire une population quel-qu’elles soit envahir notre espace vital si elle le met en danger .Certains généraux de l'armée Française s'inquiètent à juste titre du trop grand nombre de musulmans radicaux qui gangrènent une jeunesse prête au djihad et vous les médias devriez en faire autant et sans ambiguïté !
J'accuse
- 22/12/2016 - 13:06
Solidarité avec Ménard
Encore une tentative d'atteinte à la liberté d'expression de la part des bien-pensants islamo-gauchistes. Constater des réalités et énoncer des craintes ne peuvent pas être des délits. Le vrai délit est de vouloir museler ceux qui osent dire la vérité.
gerint
- 22/12/2016 - 13:05
Toute une foule devrait alors être jugée avec Ménard
Dont moi. Je ne connais pas Béziers mais je connais ce problème à travers le témoignage d'enseignants et de parents concernés en région parisienne et dans le Sud, eux aussi alors devraient être jugés