En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Suspens
Présidentielle 2017 : Bayrou prendra sa décision "d'ici à fin janvier, début février"
Publié le 01 décembre 2016
"Je vais construire un projet (présidentiel, Ndlr) qui réponde à ce que nous sentons des attentes nécessaires du pays", promet le président du MoDem.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Je vais construire un projet (présidentiel, Ndlr) qui réponde à ce que nous sentons des attentes nécessaires du pays", promet le président du MoDem.

François Bayrou, président du MoDem et maire de Pau, était ce jeudi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et sur RMC.

Il est revenu sur la candidature à la présidentielle de François Fillon la jugeant "estimable". Toutefois, il pense que "le programme qu'il a choisi de porter mérite qu'on ouvre les yeux, que les Français, y compris de son camp, se posent des questions et s'interrogent. Je suis là pour que les yeux s'ouvrent". "L'élection dite primaire est une élection qui ne représente pas le peuple français, mais qui représente une partie des sympathisants et des adhérents de la droite", souligne le maire de Pau. 

"Cette décision lourde ne peut être prise qu'au terme d'un processus, d'une réflexion, d'un travail par étapes. C'est ce travail par étapes que je lance", annonce-t-il, en ajoutant "je vais construire un projet (présidentiel, Ndlr) qui réponde à ce que nous sentons des attentes nécessaires du pays". François Bayrou prendra donc sa décision de se présenter ou non à la présidentielle "d'ici à fin janvier, début février".

>>> À lire aussi : Primaire, l'effet de souffle : FN, gauche, Bayrou, Macron... personne ne peut en l'état résister à la vague Fillon

Critique du programme de François Fillon 

Outre, François Bayrou a fait une analyse du programme de François Fillon : "Il y a aujourd'hui dans le monde, pas seulement chez nous, une vague idéologique. On veut imposer une idée à tout prix. Cette vague idéologique consiste à choisir la montée des inégalités, à donner toujours moins à ceux qui n'ont pas grand chose, et toujours plus à ceux qui ont beaucoup". "C'est une idéologie, ça ressemble à la lutte des classes à l'envers", juge-t-il. "Si vous regardez le programme (de François Fillon, Ndlr), il dit qu'on va baisser la rémunération du travail. Les heures supplémentaires n'existeront plus. Si dans le même temps, vous mettez deux points de TVA en plus, vous avez un faisceau de décisions qui sont au détriment de ceux qui travaillent, qui ont de petits salaires ou de petites retraites". Ainsi, pour le président du MoDem, le programme de François Fillon est "très difficilement éligible pour les Français". 

 

 

Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
04.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
05.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 02/12/2016 - 12:13
Perdant-perdant avec la gauche Bayrou n'est rien sans la Droite
S'il se déclare pour y aller il met en jeu son mandat à Pau soutenu par la droite pour se retrouver perdant-perdant face à Fillon.
jurgio
- 01/12/2016 - 19:31
Le mieux pour Bayrou
serait qu'il se déclare vers la mi-mai.
john mac lane
- 01/12/2016 - 18:55
Une bonne baffe à 1% des votes se prépare
Entre les gens de droite qui n'y reviendrons plus car il a appelé à voter Hollande. Entre les gens de gauche qui n'en ont rien a foutre. Entre les centristes qui ont un p'tit Macron plus moderne sans zozoter. Et les gens qui en ont marre de voir ce revenant, squelette de l'UDI-CDS- UDF et moult appellation qu'il a mis en faillite.....