En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© SAUL LOEB / AFP
Donald Trump poing levé Atlantico.fr
Rétropédalages en pagaille
Climat, torture, Clinton… Les (nouvelles) positions de Donald Trump
Publié le 23 novembre 2016
Le futur président américain a finalement répondu à une interview du New York Times.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le futur président américain a finalement répondu à une interview du New York Times.

Ce fut compliqué… mais finalement Donald Trump a accepté de répondre aux questions de son pire ennemi : le New York Times. Et il continue d'adoucir son discours sur de nombreux sujets.

Le changement climatique : Donald Trump est un climato-sceptique et, pendant sa campagne, il ne faisait aucune ambiguïté sur le futur de l'Accord de Paris, qu'il allait abroger. Désormais, il dit "garder l’esprit ouvert" sur ce sujet. "Je pense qu’il y a un lien [entre l'homme et le changement climatique], il y a quelque chose, mais tout dépend à quel point" souligne-t-il. Il comparait pourtant le réchauffement climatique à un "canular." Il veut désormais évaluer l'effet de cet accord sur la compétitivité des entreprises américaines.

Les emails de Clinton : Donald Trump a terrassé la famille Clinton, il a donc décidé de ne pas "leur nuire." Pas de poursuites contre l'ancienne secrétaire d'Etat qu'il voulait pourtant "mettre en prison."

La torture : Nouveau revirement du futur président qui voulait rétablir la torture. Finalement, il juge qu'elle "ne va pas faire tellement la différence contrairement à ce que beaucoup de gens croient." Il affirme ainsi avoir changé d'avis après en avoir parlé avec le général à la retraite James Mattis, qu'il envisage "très sérieusement" de nommer à la tête du Pentagone.

Ses liens avec l'extrême-droite : Alors que de nombreux groupes ouvertement racistes ou antisémites ont salué l'élection de Donald, ce dernier a tenu à s'en démarquer. "Je les désavoue et je les condamne" a-t-il tranché. Il a, en revanche, renouvelé sa confiance à Stephen Bannon, son sulfureux directeur de campagne. "S'il était raciste, je ne penserais même pas à l'embaucher" assure le futur président.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
04.
Iran-États-Unis : la tension est à son comble
05.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 23/11/2016 - 18:00
Petites manoêuvres médiatiques
D.J.Trump est surtout bien conseillé par Kelly Ann Conway . Il est peut-être plus fin politique qu' il n' y paraît .
gerint
- 23/11/2016 - 10:49
Il devient très perésentable et présidentiable
c'était à prévoir, la campagne n'est pas faite pour donner dans la nuance