En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Faille
Le site de rencontres AdultFriendFinder visé par un piratage massif, plus de 412 millions d'utilisateurs exposés
Publié le 14 novembre 2016
AdultFriendFinder assure détenir "la plus grande communauté mondiale de sexe & échangisme".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
AdultFriendFinder assure détenir "la plus grande communauté mondiale de sexe & échangisme".

La compagnie Friend Finder Networks, qui englobe plusieurs sites de rencontres, a récemment été victime d'un piratage de grande ampleur. Des millions de mots de passe et de noms d'utilisateurs circulent désormais sur la toile.

Au total, 412 millions de comptes auraient été visés, d'après LeakedSource, qui a pu consulter les informations dérobées par les hackers. Dans le détail, 339 millions d’entre eux provenaient d’AdultFriendFinder, qui assure détenir "la plus grande communauté mondiale de sexe & échangisme". Les autres sites exposés sont Cams, Penthouse, Stripshow et iCams.

Ce piratage (qui n'a pas encore été revendiqué), a été rendu possible par "les pratiques sécuritaires peu scrupuleuses de l'entreprise" explique le site ZDNET.com. 

AdultFrienFinder avait déjà été victime d'une piratage informatique de moindre ampleur en 2015. Environ quatre millions de comptes, qui abritaient des informations "sensibles", telles que les préférences sexuelles ou la recherche de relation extraconjugales, avaient été exposés.  

>>>> À lire aussi : Mega-failles informatiques chez les géants du web : est-il temps que l'État fasse de la cyber-sécurité une mission régalienne essentielle ?

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
06.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
07.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires