En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© BRT
Un de trop
Débat de la primaire à droite : Jean-Frédéric Poisson s'est senti "l'intrus de la bande"
Publié le 04 novembre 2016
Selon lui, "les journalistes roulaient manifestement pour Alain Juppé…"
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon lui, "les journalistes roulaient manifestement pour Alain Juppé…"

Jean-Frédéric Poisson est revenu sur le second débat de la primaire à droite, dans une interview accordée à la Famille Chrétienne. 

"Hier soir, j'étais clairement l'intrus de la bande.", a annoncé d'emblée le candidat.  Selon lui, "les journalistes roulaient manifestement pour Alain Juppé…" 

>>> À lire aussi : Primaire de la droite et du centre : un deuxième débat plus pugnace, Alain Juppé jugé plus convaincant

Celui qui s'est fait remarquer lors du premier débat, a trouvé que "les candidats réglaient des comptes entre eux" lors du rendez-vous d'hier soir. "Moi je n'avais rien à faire dans cette affaire !", a-t-il jugé. 

Désaccords avec le FN

Interrogé au sujet du Front national, il estime que lorsque les familles de la droite et du centre étaient aux affaires, "ils n'ont pas su répondre" aux alertes lancées par le FN "sur la construction européenne, le choc migratoire ou le sentiment d'abandon dans les campagnes, etc." "C'est leur responsabilité.", a-t-il martelé. 

Toutefois, il a évoqué son désaccord avec le FN. "Je dis non quand le FN publie 100 propositions sur l'éducation qui visent à refaire un système centralisé. Il n'y a pas un mot sur l'enseignement libre ni sur les écoles hors contrat ! Le FN veut affaiblir la représentation des parents dans les écoles et moi je veux le contraire ! Nous sommes sur des visions radicalement différentes." Selon lui, le FN "n'est pas en mesure aujourd'hui de gouverner le pays à cause de dissensions internes et aussi d'un manque d'expérience." 

 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Hausse des salaires : Jeff Bezos peut-il révolutionner le capitalisme américain ?
06.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
07.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
01.
Alliot-Marie : scandale ou acharnement ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
joke ka
- 05/11/2016 - 21:15
Clint, NKM a adopté les idées
Clint, NKM a adopté les idées de son ex mari, ex élu PS,Jean Pierre Philippe ..
Son arrière-grand-père André Morizet, un des membres fondateurs du Parti communiste français...
NKM ferait mieux de se présenter aux primaires de la gauche caviar
joke ka
- 05/11/2016 - 21:06
Poisson ne fait que constater
Poisson ne fait que constater ce qui est un fait avéré: Juppé est le favori des médias..voilà des mois qu'ils lui font une propagande en continu
Il est quasiment sûr que la gauche ne gagnera pas les futures élections (sauf catastrophe imprévisible)
donc l'alternance paraît évidente
Or les médias sont aux mains de journalistes à l'idéologie gauchisante bien ancrée et peut-être pensent ils pouvoir négocier leur "survie professionnelle" davantage avec Juppé (échange de bons procédés) qu'avec Sarko, Fillon ou BLM ?

En tout cas ,j'espère que la droite saura mettre un peu d'ordre dans tous ces parasites (méprisants dès lors que vous ne pensez pas "bien" comme eux !)
raslacoiffe
- 05/11/2016 - 16:04
Les médias roulent pour Juppé.
A l' évidence. C'était effectivement plus visible lors du dernier débat BFMTV/Itélé. Il suffisait d'ailleurs de voir le regard agressif de Darmon à l'égard de Sarkozy qu'il a attaqué d'emblée. Rien de mémoire encore pour Juppé. Le prochain débat organisé par France2 et Europe 1 (Pujadas/Elkabach) avec les tirs en salve pour Sarkozy et le lèche babouche pour Juppé sera sûrement très révélateur de cette collusion. Cloette a raison en se demandant qui est derrière les médias. Le groupe Bilderberg avec dans ses membres Edouard Philippe porte parole de Juppé peut-être ???