En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

02.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

03.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

04.

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

05.

Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis

06.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 15 heures 16 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 16 heures 47 min
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 18 heures 41 min
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 20 heures 24 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 22 heures 44 min
décryptage > Politique
Sale temps pour Paris

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

il y a 23 heures 33 min
décryptage > Economie
Des villes et des désavantages

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

il y a 23 heures 59 min
décryptage > France
Nouveau Gouvernement : vieilles lâchetés

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

il y a 1 jour 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 1 jour 17 heures
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 1 jour 18 heures
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 16 heures 18 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 18 heures 16 min
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 19 heures 5 min
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage aux personnel soignant
il y a 21 heures 45 sec
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis
il y a 23 heures 14 min
décryptage > Politique
Vieille recette

Vers un nouveau haut commissaire au plan : singer De Gaulle ne peut tenir lieu d’action

il y a 23 heures 46 min
décryptage > France
Vie politique

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

il y a 1 jour 12 min
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 1 jour 16 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 1 jour 17 heures
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 1 jour 18 heures
© Reuters/Charles Platiau
© Reuters/Charles Platiau
Savoir vivre

Paris : une princesse saoudienne ordonne à son garde du corps de "frapper" et "tuer" un artisan

Publié le 28 septembre 2016
Venu pour effectuer des travaux dans l'appartement de la fille de l'ex-roi Khaled, situé avenue Foch, l'homme a raconté aux policiers avoir été frappé, ligoté, et mis en joue.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Venu pour effectuer des travaux dans l'appartement de la fille de l'ex-roi Khaled, situé avenue Foch, l'homme a raconté aux policiers avoir été frappé, ligoté, et mis en joue.

L'hebdomadaire Le Point rapporte ce mercredi le calvaire dont a récemment été victime un artisan parisien, employé pour réaliser des travaux dans l'appartement d'une princesse saoudienne, situé avenue Foch, dans le 16e arrondissement de Paris. Selon le récit qu'il a livré aux policiers, cet homme a été soudainement agressé alors qu'il prenait des photos de l'appartement, une pratique courante avant d'effectuer des travaux, afin de remettre les objets et les meubles à leur place.

Accusé par la propriétaire des lieux d'avoir pris ces clichés pour les vendre à des journalistes, l'artisan a été frappé à la tempe par le garde du corps de la princesse, qui aurait même lancé : "Il faut le tuer, ce chien, il ne mérite pas de vivre". Le même garde du corps lui a ensuite ligoté les mains, lui ordonnant de s'agenouiller et de baiser les pieds de la fille de l'ex-roi Khaled. Refusant de s'exécuter, l'artisan a été mis en joue. L'homme sera libéré au bout de quatre heures, se voyant interdit "à jamais l'accès au 16e arrondissement" de Paris par la princesse saoudienne et son garde du corps. 

Selon Le Point, les policiers ont bien constaté des traces de coups clairement visibles sur la victime au moment de son témoignage. Son matériel lui a par ailleurs été confisqué, et sa facture n'a pas été payée. 

"Les mauvais traitements au personnel sont réguliers parmi les riches familles du Golfe, certaines d'entre elles bénéficiant en plus de l'immunité diplomatique. Cela rend aléatoire toute tentative de poursuite judiciaire. À ce stade, le parquet de Paris n'a pas fait connaître la suite qu'il entendait donner à cette plainte", précise l'hebdomadaire. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Aghir
- 30/09/2016 - 16:37
La suite
n'est pas difficile à deviner : la justice française va une fois de plus, sur ordre de l'Elysée, se coucher devant le pouvoir que représente le fric de ces éleveurs de chameaux.
Olivier K.
- 29/09/2016 - 19:04
Les énemis
des droits de l'homme, de la république, de la France et de la république française se sont eux! Ils ne devraient pas avoir le droit de mettre les pieds sur le sol, sauf pour être fait prisonniers de guerre. Mais bon ils financent Sarko & co. Alors nos ennemis vont pouvoir continuer à ce la couler douce.
assougoudrel
- 29/09/2016 - 17:36
Atlantico a supprimé mon premier commentaire
tout comme celui concernant le roi du Maroc. Pourtant, il n'y avait rien de méchant. J'ai seulement dit que tout ceux qui sont candidats à la primaire s'abstiendront d'en parler. Dès qu'on parle de cette "élite", il y a qui serrent tellement les fesses, qu'on ne pourrait même pas y introduire une petite aiguille. Pauvre artisan.