© Reuters
Douche froide

Le chômage a explosé au mois d'août

Publié le 26 septembre 2016
La France a enregistré 52 400 nouvelles inscriptions au chômage en catégorie A dont 50 200 en métropole.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France a enregistré 52 400 nouvelles inscriptions au chômage en catégorie A dont 50 200 en métropole.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A à Pôle emploi a explosé au mois d’août dernier, affichant une progression de 50 200 en métropole sur un mois. DOM compris, le hausse est encore plus élevée, avec pas moins de 52 400 nouvelles inscriptions en A le mois dernier. Du jamais vu depuis septembre 2013 avec ses 53 800 nouveaux chômeurs enregistrés en A, mois consécutif au "bug SFR" qui avait entrainé en août une baisse anormale de 50 000 inscrits en A (corrigée ensuite à -32 700).

Cumulée aux variations dans les catégories B et C, qui recensent les demandeurs d’emploi qui ont effectué un petit boulot le mois en question, la hausse dépasse même les 80 000 sur un mois. De nouveau, du jamais vu depuis avril 2009 ou la hausse dans les catégories A, B et C était aussi importante.

La ministre du Travail tente de relativiser les choses

Cette contre-performance ramène à 27 000 le reflux du nombre de chômeurs enregistré dans la seule catégorie A depuis le début de l’année et à 16 500 celui depuis un an dans la France entière. Selon le dernier pointage, il y a donc désormais un peu plus de 3,8 millions de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A à Pôle emploi dans la France entière, quelque 5,8 millions en A en incluant les activités réduites et 6,6 millions toutes catégories confondues.

"Ce résultat, nettement moins favorable que ceux des mois précédents, peut s'expliquer notamment par les difficultés rencontrées dans certains secteurs d'activité particulièrement affectés par les attentats de juillet (tourisme, hôtellerie-restauration, commerce de loisir, notamment)", a immédiatement tenu à relativiser Myriam El Khomri.

 
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

04.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

05.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

06.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

07.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
alainb
- 27/09/2016 - 08:36
Pas de bol !!!!!

On n'avait pas pensé qu'ils pouvaient partir en vacances ces foutus chômeurs .
langue de pivert
- 27/09/2016 - 08:31
Grosse connerie ! ☺
§§§ "Ce résultat, nettement moins favorable que ceux des mois précédents, peut s'expliquer notamment par les difficultés rencontrées dans certains secteurs d'activité particulièrement affectés par les attentats de juillet (tourisme, hôtellerie-restauration, commerce de loisir, notamment)", a immédiatement tenu à relativiser Myriam El Khomri. §§§ Cette galipette pour se dédouaner c'est oublier que les attentats sont aussi de la responsabilité de cet exécutif de merde ! (la culpabilité incombant à la vermine mahométane de la cinquième colonne muzz, elle même supplétive de la gauche en général et du PS en particulier. Personne n'est dupe et ce baratin de margoulin est destiné à l'électorat des cocus socialistes ! Parce qu'ils le valent bien ! ☺

vangog
- 27/09/2016 - 02:28
Tous les journaleux gauchistes (euphémisme?)
que j'ai entendu excuser ces mauvais chiffres invoquent la conjoncture défavorable, les attentats, le ralentissement mondial etc...Mais lorsque la courbe s'était très légèrement et très provisoirement redressée, il y a un mois, c'était grâce à l'action du gouvernement...moralité de cette fable: pour les gauchistes, c'est rarement bien, mais c'est toujours grâce à eux, et c'est quasiment tout le temps l'échec, mais ce n'est jamais à cause d'eux...faux-culs, va!