En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

05.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

07.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > France
Galère
Grève : les perturbations prévues ce lundi
il y a 6 min 6 sec
pépite vidéo > International
Noir de monde
Hong Kong : 800.000 manifestants lors du défilé marquant les six mois de la contestation
il y a 2 heures 50 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Neuf exoterres sur dix autour d'étoiles doubles seraient propices à la vie ; Exobiologie : ce microorganisme préfère les météorites à la Terre
il y a 4 heures 15 min
pépites > France
Jusqu'au boutisme
Philippe Martinez : "Nous tiendrons jusqu'au retrait" de la réforme des retraites
il y a 5 heures 16 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 6 heures 3 min
décryptage > Santé
Pouvoir du marketing

C’est établi, l’idéologie biaise nos perceptions de ce qui est sain ou pas en matière d’alimentation

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Terrorisme
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 8 heures 56 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 8 heures 58 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 8 heures 59 min
pépites > France
Divisés
Retraites : un Français sur deux a une image positive du mouvement de contestation
il y a 1 heure 51 min
pépite vidéo > Media
Le beauf final
Marquinhos papa : le PSG dénonce les propos "immatures et blessants" de Guy Roux
il y a 3 heures 11 min
light > Insolite
Erreur de la banque
Quasi-émeute à Marseille face à un distributeur de billet qui distribuait le double de la somme demandée
il y a 4 heures 45 min
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Politique
Idiots utiles

L'instrumentalisation des extrêmes gauches : une astuce des partis de droite pour gagner les élections ?

il y a 7 heures 15 min
décryptage > Société
« Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août ! »

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

il y a 7 heures 27 min
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 8 heures 57 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 9 heures 40 sec
© Reuters
© Reuters
Coup de gueule

François Fillon : "J'existais avant Nicolas Sarkozy"

Publié le 02 septembre 2016
Le député Les Républicains et candidat à la primaire de la droite et du centre pour l'élection présidentielle était l'invité de France Info ce vendredi 2 septembre. Il a de nouveau attaqué son rival en déclarant que ce dernier avait une "manière clanique de faire de la politique".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le député Les Républicains et candidat à la primaire de la droite et du centre pour l'élection présidentielle était l'invité de France Info ce vendredi 2 septembre. Il a de nouveau attaqué son rival en déclarant que ce dernier avait une "manière clanique de faire de la politique".

Ce vendredi 2 septembre, l'ancien Premier ministre a estimé sur France Info qu'"on a depuis les deux derniers quinquennats (...) un président de la République de faits divers". Ainsi, François Fillon s’en est pris à Nicolas Sarkozy et François Hollande, deux "présidents de faits divers qui parlent à tort et à travers". Selon lui, "depuis plusieurs années on a abaissé la fonction présidentielle. (...) Cette façon de gouverner le pays en prenant le pouvoir de force d'une certaine façon parce que je rappelle que la Constitution a donné le pouvoir au gouvernement". C'est pourquoi, François Fillon a proposé de supprimer "le Premier ministre" et de créer "un régime présidentiel avec un contrôle du Parlement sur le président de la République".

Sarkozy a "cette manière de faire de la politique qui est une manière clanique"

Ainsi, en allant crescendo, François Fillon a formulé des attaques à l'encontre de Nicolas Sarkozy. "J'existais avant Nicolas Sarkozy, je crois même avoir largement contribué à le faire élire en 2007, car il n'y avait pas beaucoup d'hommes politiques de droite qui le soutenait à cet époque-là", a déclaré François Fillon en ajoutant :"J'ai passé un accord avec lui pour mettre en œuvre un programme. Je ne reconnais pas dans cette manière de faire de la politique qui est une manière clanique."

Macron est "candidat à exprimer des idées"

François Fillon est également revenu sur la démission d'Emmanuel Macron du gouvernement cette semaine.  L'ancien Premier ministre lui a souhaité "bonne chance" et a jugé qu'il est "positif que le débat s'organise avec des hommes et des femmes qui ont envie de sortir du cadre et qui ont envie de secouer un système partisan qui est aujourd'hui beaucoup trop étriqué et qui a confisqué la vie politique". "On voit bien que le système politique patine, qu'il est à bout de souffle. Notre système institutionnel partisan a besoin de renouvellement.", a-t-il ajouté.

Le candidat à la primaire de la droite et du centre a déclaré : "Je prône une ouverture très large du gouvernement à la société civile parce qu'il faut commencer à accompagner le craquement de ce système pour aller vers une démocratie plus représentative."

Il a qualifié Emmanuel Macron de "candidat qui exprime des idées nouvelles". Candidat à quoi ? "Il est en tout cas candidat à exprimer des idées", précise-t-il. Définitivement, on en saura pas plus. François Fillon a donc souhaité à l'ex-locataire de Bercy "bienvenue au club du débat de la rénovation de la vie politique française".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

05.

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

07.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
arcole 34
- 03/09/2016 - 10:43
IL A TOUJOURS ETE UN SECOND ROLE
Effectivement il a eu un existence éphémère du temps de Philippe Séguin auquel il était accroché mais surtout par rapport à Nicolas Sarkozy qui est l'homme politique le plus doué de sa génération et qui œuvre dans son parcours politique depuis les années 75 aux sources de ce qui seraient le RPR. F Fillon lui n'était pas beaucoup connu, n'avait aucun charisme ni de destin si celui de porteur de serviettes. Quand il était ministre de ;'éducation nationale sous la présidence de Jacques Chirac au cours d'un entretien avec des dirigeants syndicalistes de l'enseignement, il leur avait fait entendre qu'il n'était qu'un homme politique qui gérait sa carrière de haut fonctionnaire tout en entendant d'avoir un ministère à la hauteur de ses espérances et de son cursus politique et universitaire. Chose faite puisque il fût 1er ministre de NS durant son quinquennat sans oublier ses caprices de Diva sur le retour impliquant qu'en cas de défaite à la primaire, il quitterait la politique. A mes yeux cela veut tout dire et démontre encore une fois que ce n'est pas l'intérêt général de la France et de ses habitant s qui guide son action mais plutôt celle de sa carrière personnelle.
Anouman
- 02/09/2016 - 22:53
Destin
Il existait avant Sarkozy et n'existe plus après. Voilà un tragique destin mais il en est un peu responsable. Pour les primaires il perd son temps, je ne vois pas pourquoi il insiste. Enfin, ça doit lui faire plaisir.
Orchidee31
- 02/09/2016 - 22:26
Et comment se griller tout seul ....
Haine et rancune à ce point c'est pas bon du tout - il devrait consulter ça l'aiderait peut-être à parler de ses problèmes.....je pense aussi qu'en 2012 c'est lui qui a "foutu le bordel" sans parler de l'affaire jouyet qui est bien réelle - tout fini par se savoir .....