En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Préparez les cartons

Le conseil régional d'Ile-de-France va quitter Paris pour la ville de Saint-Ouen

Publié le 01 juillet 2016
Ce déménagement en banlieue devrait permettre de réaliser des "économies considérables".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce déménagement en banlieue devrait permettre de réaliser des "économies considérables".

Ce n'est plus désormais qu'une question de temps : la région Ile-de-France ne tiendra bientôt plus séance à Paris mais en Seine-Saint-Denis. Selon les informations du Monde, la présidente Les Républicains de la région, Valérie Pécresse, a envoyé un mail aux agents de la collectivité pour les prévenir de la nouvelle. "Tous les éléments sont réunis pour que le futur hôtel de Région soit implanté, dans un futur proche, à Saint-Ouen" a-t-elle souligné.

Cette ville, située juste après le périphérique nord a été choisie, car elle "réunit le plus d’atouts : proximité des transports en commun, en particulier de la future gare du Grand Paris, tissu économique et culturel dynamique, sécurité de l’environnement, projet architectural", précise Valérie Pécresse, qui souhaite "concevoir un hôtel de région moderne, beau, confortable et spacieux ".

Pourtant, le choix de ce site n'a pas forcément fait l'unanimité. La CGT avait notamment émis récemment "des réserves très sérieuses" sur Saint-Ouen. La raison ? La proximité immédiate d’une usine d’incinération des déchets et de la centrale de chauffage urbains fonctionnant au charbon". Deux autres villes de la petite couronne avaient été retenus : Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, et la ville de Saint-Denis.

En tous cas, ce déménagement devrait permettre à la région de faire un régime niveau dépense et de réaliser des "économies considérables". Le Monde précise que "les locaux de la région Ile-de-France sont actuellement disséminés sur quinze sites franciliens "dont sept hôtels particuliers au cœur de Paris, pour un patrimoine est estimé à 250 millions d’euros. Par ailleurs, la région loue également plusieurs immeubles dans la capitale pour un total de 26 millions d’euros de loyer par an.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 02/07/2016 - 08:57
@clint
tout à fait!
clint
- 01/07/2016 - 15:26
Valérie Pécresse en route pour 2022 !
Qu'elle continue et sa candidature viendra naturellement. Au moins elle fait rapidement ce qu'elle dit et sans effet de manches !
Pourquoi-pas31
- 01/07/2016 - 14:27
Fini les promenades entre deux bureaux parisiens.
Il faudra être au travail ! Et pas à 25 heures par semaine !