En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Elysee
Fermeté
Brexit : "le Royaume-Uni sera un pays extérieur à l'Union européenne", précise François Hollande
Publié le 29 juin 2016
À l'issue du Conseil européen à 27 États ce mercredi, François Hollande réaffirme la fermeté de l'UE quant à la procédure de sortie du Royaume-Uni, en attente au moins jusqu'au mois de septembre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
À l'issue du Conseil européen à 27 États ce mercredi, François Hollande réaffirme la fermeté de l'UE quant à la procédure de sortie du Royaume-Uni, en attente au moins jusqu'au mois de septembre.

Ce mercredi se tenait la première réunion des dirigeants des pays membres de l'UE sans le Royaume-Uni. En conférence de presse à l'Élysée ce mercredi, François Hollande a évoqué le sujet de la position de l'Union en attente de la demande de retrait officielle de l'UE au Conseil européen de la part du gouvernement britannique.

Reprenant les propos du président du Conseil européen, Donald Tusk, à la sortie de cette même réunion, François Hollande a indiqué que "si le Royaume-Uni veut accéder au marché intérieur de l’Europe, il devra respecter ce qu’on appelle les quatre libertés : la liberté de circulation des biens, la liberté de circulation des services, la liberté de circulation des capitaux et la libre circulation des personnes et il ne peut pas y avoir de dérogations. On ne peut pas prendre trois libertés et en écarter une quatrième : notamment la liberté de circulation des personnes".

"Ce n'est pas la France qui a provoqué le Brexit. (…) Ce sont les Britanniques qui se sont posé la question, et qui y ont répondu. (…) Il faut bien comprendre qu'il n'est pas possible de garder ses acquis.", a ajouté le chef de l'État, soulignant bien que cet état de fait ne serait valable qu'une fois que les autorités britanniques auront fait connaître leur décision officielle..

Quant à Donald Tusk, il avait bien annoncé, , qu'il n'y aurait "pas de marché unique à la carte" pour le Royaume-Uni, préconisant une date pour le prochain Conseil dès le 16 septembre prochain. "L'accès au marché unique nécessite d'accepter les quatre libertés, y compris la liberté de mouvement", avait-il déclaré à la sortie du Conseil des 27 le 29 juin.

Lire aussi : Pourquoi il faudra beaucoup plus qu'un Brexit pour que la France retrouve son influence perdue en Europe

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
03.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
04.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
05.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
06.
L’économie française, bouée de sauvetage de la zone euro ?
07.
« L'homme-arbre » demande à être amputé
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
02.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 30/06/2016 - 16:40
"Coin". Je dirais même "coin-coin" ! ☺
Il répète ce que Donald Trusk disait hier ! On a besoin d'un président pour ça ? Par contre à Calais les Anglais garderont le privilège de nous laisser faire le boulot à leur place !
winnie
- 30/06/2016 - 12:03
Attention!
Hollande va etre ferme! Leonarda peut revenir! et on garde leurs migrants bien sure!
Deudeuche
- 30/06/2016 - 08:13
@J'accuse
Le Royaume dés-Uni.