En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Scénario catastrophe
Vincent Bolloré évoque la disparition de Canal +
Publié le 21 avril 2016
"Il y a un moment où il faudra arrêter le robinet. Vivendi ne pourra pas apporter de l'argent indéfiniment à Canal+", a prévenu Vincent Bolloré.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Il y a un moment où il faudra arrêter le robinet. Vivendi ne pourra pas apporter de l'argent indéfiniment à Canal+", a prévenu Vincent Bolloré.

Lors de l'assemblée générale de Vivendi, jeudi 21 avril, Vinent Bolloré a ouvertement envisagé la disparition de Canal +, dont le déficit pourrait atteindre "400 millions" d'euros cette année. "On dit que je suis la cause des pertes, mais j’en suis la conséquence et peut-être la solution", a d’abord estimé Vincent Bolloré. 

Le président du conseil de surveillance de Vivendi avait adressé une lettre à tous ses collaborateurs avant l'assemblée générale du groupe, un courrier que le sitepuremedias.com a pu consulter : "Canal + a toujours connu une vie mouvementée : un lancement avec 'tambours et trompettes' vite suivi par des rumeurs et un risque de faillite. Puis une période de gloire (…) Puis l’arrivée de beIN Sports et autres Netflix entraînant les chaînes Canal + dans des pertes considérables – 180 millions en 2014, 250 millions en 2015, 400 millions d’euros pour 2016 !", écrit-il. 

La direction du groupe s'inquiète également de l'endettement de Canal +, qui dépassait le milliard d'euros, alors que le nombre d'abonnés à la chaîne payante est en plein ralentissement. "Il y a un moment où il faudra arrêter le robinet. Vivendi ne pourra pas apporter de l'argent indéfiniment à Canal+", a également prévenu Vincent Bolloré.

>>>> À lire aussi : Bolloré : Le Petit Journal de Canal Plus sur la sellette

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
04.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
05.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
06.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
07.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Borgowrio
- 22/04/2016 - 09:26
Chaine communiste payée par les capitalistes
Et ça pourrait être encore plus grave si le désabonnement était libre . C'est la croix et la bannière pour sortir de ce piège à cons
Yves3531
- 21/04/2016 - 23:46
Ça part d'un bon sentiment Vangog...
mais de toutes façons on trouve les mêmes ailleurs dans la presse subventionnée, alors un peu plus, un peu moins ...
vangog
- 21/04/2016 - 22:06
Faut le vendre au PS!
Rien à changer en matière de ligne éditoriale...en tout cas, il faut qu'il survive, sinon, on va voir se répandre les ex-journaleux gauchistes de Canal dans toute la presse subventionnée...indigestion garantie!