En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Chantage
L'Arabie saoudite menace de retirer ses actifs aux Etat-Unis si le Congrès vote une mesure permettant de poursuivre Riyad pour son rôle dans les attentats du 11 septembre 2001
Publié le 18 avril 2016
Lors de la présidence Bush, une trentaine de pages mettant en cause l’Arabie saoudite auraient été supprimées de la première publication du rapport sur les attentats du 11 septembre.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors de la présidence Bush, une trentaine de pages mettant en cause l’Arabie saoudite auraient été supprimées de la première publication du rapport sur les attentats du 11 septembre.

Le royaume saoudien a prévenu l’administration américaine et les membres du Congrès qu’il vendrait les 750 milliards de dollars d'actifs dont il dispose aux Etats-Unis si le Congrès adoptait la mesure permettant de poursuivre Riyad devant la justice américaine pour son rôle dans les attentats du 11 septembre 2001. 

Le rôle de l'Arabie saoudite dans les attentats du 11 septembre est régulièrement évoqué depuis plusieurs semaines outre-Atlantique, alors que des parlementaires américains veulent permettre la publication complète du rapport sur les différentes responsabilités à établir dans ces attaques. Lors de la présidence Bush, une trentaine de pages mettant en cause l’Arabie saoudite auraient été supprimées de la première publication du rapport. 

D'après le New York Times, l’administration Obama tente d'influencer les membres du Congrès pour repousser cette résolution, s'inquiétant notamment des conséquences diplomatiques et économiques pour les Etats-Unis si l'Arabie saoudite mettait ses menaces à exécution. 

>>>> À lire aussi : Attentats du 11 septembre : Barack Obama pourrait déclassifier des documents évoquant une possible implication de l'Arabie Saoudite

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 19/04/2016 - 08:50
Filère saoudienne
Ce seraient donc des saoudiens qui pilotaient le drone qui a frappé le Pentagone : voir la photo du petit impact bien rond, large comme deux fenêtres, au niveau du premier étage, juste après l'impact. Et une entreprise saoudienne qui aurait disposé les explosifs dans les trois immeubles de New-York qui se sont effondrés comme des HLM de banlieue en démolition contrôlée? Eh, oui, un troisième immeuble, non touché, s'est mystérieusement effondré, comme les deux autres, mais dans l'après-midi... Vérifiez sur internet !
vangog
- 19/04/2016 - 01:08
L'Arabie Frankenstein saoudite bluffe!
Elle ne peut vendre ses avoirs aux USA, sans prendre un gros risque pour son avenir...pétrole à quarante dollars le baril, 25 ans de réserves, les islamistes qui frappent à la porte...la dynastie Saoud a absolument besoin de maintenir ses revenus pour continuer à subventionner son peuple. Ceci écrit, les europeistes seraient suffisamment cons pour leur vendre tous nos avoirs, si les Frankenstein arabes se tournaient vers l'UE, mais les rapport ne sera pas le même...danger pour Frankenstein, car sa créature risque de se retourner contre lui!
kaprate
- 18/04/2016 - 22:48
chiche?
Un moment donné, il faut peut être arrêter de baisser son pantalon, non? Même si cela a un coût