En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Parole présidentielle

François Hollande juge que le retard pris par l'Europe dans le fichage des djihadistes est "insupportable"

Publié le 06 avril 2016
Le chef de l'Etat a accordé une longue interview au quotidien allemand Bild. Il y déclare notamment que "ce n'est pas en enlevant la nationalité que l'on peut combattre le terrorisme".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat a accordé une longue interview au quotidien allemand Bild. Il y déclare notamment que "ce n'est pas en enlevant la nationalité que l'on peut combattre le terrorisme".

François Hollande s’est longuement entretenu avec le quotidien allemand Bild, dans une interview diffusée ce mercredi 6 avril. Le chef de l’Etat français a notamment pointé du doigt les carences de l’Union européenne. Concernant le fichage des djihadistes, il a estimé que "le temps perdu est de plus en plus coûteux" et souligné la nécessité "d'aller vite". "C'est ainsi que nous serons plus efficaces et que nous pourrons convaincre les Européens qu'ils sont réellement protégés", juge-t-il, estimant que le retard était "insupportable". Pour François Hollande, "c'est le problème majeur de l'Europe : elle prend souvent trop de temps pour décider". Avant de déclarer : "Pour autant, à la fin, l'Europe arrive toujours à trouver une solution - que ce soit sur les crises bancaires, les dettes souveraines, l'afflux de réfugiés ou même l'action contre le terrorisme".

Sur la question migratoire, François Hollande a souligné qu'il n'était "pas question de reproduire en 2016 ce qui s'était passé en 2015" face à l'afflux de migrants en Europe. "Je sais l'effort réalisé par l'Allemagne et je salue la solidarité dont elle fait preuve", déclare le président français. Quant à la France, elle accueillera 30.000 réfugiés, syriens et irakiens, d'ici deux ans : "Je tiendrai parole." prévient-il.

Le chef de l’Etat a également parlé d’un "rapprochement" avec Angela Merkel. "Ces crises nous ont rapprochés sur le plan personnel même si nous n'avons pas les mêmes sensibilités politiques." Toutefois, il plaide pour que l’Allemagne soit encore plus active dans la lutte contre le terrorisme. "Je remercie l'Allemagne pour le concours militaire qu'elle nous a apporté, au Mali mais également en Syrie. Je sais que c'était une décision très difficile à prendre car c'était d'une certaine façon une évolution de sa politique mais je préfère le dire : nos deux pays doivent consentir un effort budgétaire à leur défense et agir à l'extérieur de l'Europe".

Une étonnante petite phrase en fin d'interview a beaucoup fait réagir. "Ce n'est pas en enlevant la nationalité que l'on peut combattre le terrorisme. C'est en luttant contre les racines mêmes de la radicalisation et de la haine".  Puis d'ajouter : la déchéance de nationalité "était un symbole". 

Vu sur : Lu sur Le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

02.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

03.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

04.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

07.

D’Emmanuel Macron à Benjamin Griveaux : les petites phrases sur lesquelles on se borne au détriment des sujets de fond

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

03.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

04.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 07/04/2016 - 09:19
@von straffenberg
J'y vois plutôt des scories d'une éducation protestante ! Elle est bien trop intelligente pour se faire piéger par le sultan/facho et ne pas être consciente de ce que moult citoyens lambda voient, tant en Europe qu'en Allemagne et en France. Incontestablement l'importance de la communauté turque doit peser comme celle du Maghreb pèse pour le salopard de l’Élysée. Le vote hallal est une bien triste réalité en Europe. Compenser la faiblesse démographique de l'Allemagne par ce qui peut être intégrable, gérable...et rentable dans le flot des envahisseurs fait le reste ! Elle seule connait la réponse...sauf la part de l'éducation religieuse qui est par nature irrationnelle. Le sous-équipement de "l'armée allemande" est un inconvénient que pour les OPEX et dans ce contexte ce serait plutôt un avantageux prétexte pour ne pas intervenir ! Bien cordialement.
kaprate
- 06/04/2016 - 18:50
Déchéance symbolique...
Un symbole qui n'a vocation à aucune efficacité, comme le mariage pour tous adopté par très peu de couples homosexuels, le CICE que l'on vide de sa substance d'année en année, l'interdiction de cumul des mandats applicable à partir de... 2017, le drapeau aux fenêtres qu'il faut mettre pour les victimes et enlever pour les réfugiés, Belkacem à l'EN, La Khoneri au travail, la légion d'honneur à Momo qui a débouché sur davantage d'exécutions, les nouveaux radars sur les lignes droites, le libéralisation des lignes d'autocars qui augmentent le nombre de tués sur la route, l'allègement des charges sur l'absence de revenus des agriculteurs (=0), la création de postes d'enseignants absents pour formation, l'annulation du jour de carence des fonctionnaires faisant augmenter l'absentéisme, l'augmentation des impôts qui fait diminuer les recettes fiscales, la taxe à 75% sur des français déjà exilés, les menaces de sanctions sur les géants mondiaux du net, les fiches S recrutées pour conduire les bus et ranger les valises à l'aéroport, les contrôles aux frontières d'Abdeslam... Ou encore Hollande président. Des mesures strictement symboliques qui ne risquaient pas d'être efficaces.
von straffenberg
- 06/04/2016 - 18:17
Frau Merkel
@langue de pivert
J'ai toujours beaucoup d'estime pour Merkel ,je pense que madame la chancelière s'est laissé piégé par Erdogan et par l’importante communauté turque allemande ;De plus la Bundeswehr souffre d'un sous équipement qui la met en position de faiblesse et de ce fait dépendant de la France .....et de françois hollande c'est la que le bat blesse .