En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
Bœufs-carottes
Scandale à la "police des polices"
Publié le 12 janvier 2012
Selon Le Monde, l'inspection générale des services aurait monté de toutes pièces une enquête contre six policiers liés à la gauche.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Le Monde, l'inspection générale des services aurait monté de toutes pièces une enquête contre six policiers liés à la gauche.

La police des polices a-t-elle servi d'outil à des fins politiques ? D'après Le Monde, début 2007, l'Inspection générale des services (IGS) a ouvert pour des raisons fallacieuses une enquête à l'encontre de plusieurs policiers marqués à gauche, dont le patron de la police générale à Paris, Yannick Blanc, qui était aussi un proche de Daniel Vaillant, maire PS du 18e arrondissement.

A l'époque, précise le quotidien, Nicolas Sarkozy était ministre de l'Intérieur et candidat à l'élection présidentielle. Il aurait craint que Blanc soit trop proche de Ségolène Royal, la candidate PS, et donc cherché évincer celui-ci sous un faux prétexte, un trafic présumé de titres de séjour dans son service.

Cinq policiers ont été suspendus, quatre mis en examen à l'issue de cette enquête, avant d'être innocentés en 2011 par la cour d'appel de Paris. Depuis, six informations judiciaires sont en cours pour établir les responsabilités dans cette affaire. Le Monde, de son côté, parle d'écoutes téléphoniques falsifiés et de procès-verbaux ignorés. La synthèse d'enquête aurait ainsi largement déformé les propos tenus en garde à vue par les policiers.

Le préfet de police de Paris Michel Gaudin, proche de Nicolas Sarkozy, et l'ancien patron des renseignements généraux Pascal Mailhos ont été entendu en qualité de témoins assistés le 15 décembre dernier. La préfecture de police de Paris dément avoir été impliquée dans l'affaire et se réserve "la possibilité de donner les suites judiciaires appropriées".

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
04.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait salle à cause du réchauffement climatique
07.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vincennes
- 12/01/2012 - 22:05
Le Monde, Libé, Mariane, Médiapart, Nle Obs sont coutumiers
d'articles qui paraissent, bien souvent, sans vérification tout simplement "sur la foi des allégations du PS" ou autres..... puisqu'ils sont satellites du PS et entretiennent , ainsi, la détestation
Pourquoi n'entend t'on et ne voit on, de préférence, que les représentants desdits journaux? c'est vraiment lassant de voir et d'entendre toujours les mêmes distribuer la "mauvaise parole"
Lepongiste
- 12/01/2012 - 17:18
Droit de Réponse de la Police des Police ( IGS )
"Contrairement à ce qui figure abusivement dans votre journal, je ne suis pas visé par une procédure", écrit encore le préfet de police dans le quotidien du soir. "Dans le cadre du droit de réponse que j'exerce ici, je souhaitais faire part à vos lecteurs du sentiment d'injustice que je retire de la lecture de cette série d'articles", explique Michel Gaudin qui défend ses services.

Lepongiste
- 12/01/2012 - 16:17
Ma grand mère avait raison l'article du Monde
est sorti un peu vite sans vérification et simplement sur la foi
des allégations socialistes !
Le droit de réponse de Michel Gaudin va faire retomber le flan et faire passer le Monde pour un second canard enchaîné !!
Mais où va le Monde !!