En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Bas de laine
L'Arabie saoudite prépare un fonds de 2.000 milliards de dollars en prévision de l'après-pétrole
Publié le 02 avril 2016
Le Fonds public d'investissement de l'Arabie saoudite va être porté à 2 billions de dollars, a annoncé vendredi le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Fonds public d'investissement de l'Arabie saoudite va être porté à 2 billions de dollars, a annoncé vendredi le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane.

Alors que les pays producteurs de pétrole, dont l'Arabie saoudite, doivent se retrouver le 17 avril pour tenter de stabiliser la production et soutenir les prix du brut plombés par une surabondance de l’offre, le royaume saoudien pense déjà à l'avenir.

Mohammed ben Salmane a présenté vendredi à l'agence Bloomberg sa vision du Fonds public d'investissement que va développer l'Arabie saoudite. Il aura pour but de permettre au royaume de dépasser "l'âge du pétrole" et de réduire sa dépendance vis-à-vis des hydrocarbures, annonce Bloomberg. "Il nous faut diversifier les investissements. Donc, d'ici 20 ans, nous seront une économie ou un Etat qui ne dépendra plus principalement du pétrole".

Ce fonds contrôlerait 2 billions de dollars ( 2.000 milliards de dollars), selon le prince. Bloomberg a calculé que ce montant lui permettrait de racheter les quatre plus grosses capitalisations boursières du moment : Apple, Alphabet (société mère de Google), Microsoft et la société d'investissement Berkshire Hathaway appartenant à Warren Buffett.

Pour alimenter ce fonds, l'Arabie saoudite prévoit notamment de transformer le groupe public Saudi Arabian Oil Company (Aramco) en conglomérat industriel, de l'introduire en bourse en 2017 ou 2018 puis de vendre environ 5% de ses actions.

Outre le développement de ce fonds, le royaume saoudien prévoit de mieux gérer ses dépenses et augmenter ses recettes (notamment via l'impôt) pour faire face à la baisse des revenus liés au pétrole.

Vu sur : Lu sur Bloomberg
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
05.
La Nasa envisage d'explorer la protoplanète Pallas dans la ceinture d'astéroïdes ; Osiris-Rex : deux découvertes surprenantes sur l'astéroïde Bennu !
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 03/04/2016 - 11:06
Combien pour la construction d'églises?
J'espère qu'ils ont prévu un petit budget pour la construction d'église car pas mal de chretiens travaillent la bas.
Morgan Bourven
- 02/04/2016 - 23:13
@ J'accuse
2 trillions (en anglais), ce qui correspond à deux billions en français.

Le billion français et le billion anglais sont effectivement différents, d'où la précision "2000 milliards de dollars"
J'accuse
- 02/04/2016 - 17:37
Billion = milliard, pas mille milliards
Mille milliards de mille sabords, il est de combien, ce fonds ?