En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Justice
Arrestation de Salah Abdeslam : il sera remis à la France dans moins de 90 jours
Publié le 19 mars 2016
Salah Abdeslam a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste" et sera extradé vers la France.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Salah Abdeslam a été inculpé pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste" et sera extradé vers la France.

Mise à jour, 19h : Salah Abdeslam, qui a été entendu ce samedi par le juge d'instruction, est poursuivi pour "meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste", a annoncé le parquet belge. Son complice arrêté en même temps que lui, "le soi-disant Monir Ahmed Alaaj alias Amine Choukri", a été inculpé des mêmes chefs d'accusation. Salah Abdeslam, même s'il s'y oppose, sera remis à la France "dans un délai de 60 jours à compter de son arrestation", ou de 90 jours en cas de recours, a affirmé samedi le garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas. Le mandat d'arrêt européen qui le vise est une procédure "plus simple et plus efficace que l'extradition, puisqu'elle impose des délais brefs de traitement, explique le ministre.

 

 

Arrêté ce vendredi à Bruxelles après quatre mois de traque, le terroriste du 13 novembre Salah Abdeslam est actuellement entendu par les enquêteurs au siège de la police fédérale belge.

"Il collabore avec la justice belge", a déclaré son avocat, Me Sven Mary, lors d'un point presse après une audition au siège de la police. "Dans une heure, nous serons de retour, dans le cadre du mandat d'arrêt européen, où la France demande son extradition, et d'ores et déjà je peux vous annoncer qu'on refusera son extradition vers la France.", a-t-il ajouté. Quelques minutes plus tard, sur iTélé, il l'a répété : "Nous refusons, à ce stade-ci, l'extradition".

L'avocat avait annoncé hier qu'il ne défendrait pas Salah Abdeslam si celui-ci refusait de reconnaître qu'il était à Paris au moment des attentats. Interrogé sur les déclarations de son client à ce sujet, l'avocat a répondu: "Il y était."

Ce "refus" devrait permettre à Salah Abdeslam de disposer d'un délai. Il ne remettra toutefois pas en cause la procédure d'extradition : une fois ses recours épuisés, il sera remis à la France. François Hollande a déclaré vendredi s'attendre à ce que la Belgique l'extrade "le plus rapidement possible" vers la France. Le ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon, a répondu qu'il était "normal [...] que Salah soit extradé et que la justice française traite le cas".


"On refusera l'extradition vers la France... par ITELE

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Et si le Rassemblement National était en train de faire un bien mauvais coup à l’euro en renonçant à exiger que nous en sortions ?
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Brexit : rien n’est joué pour le royaume-Uni même en cas de sortie sans accord
07.
Céline Dion a refait 2 fois sa vie... en même temps; Laura Smet, mariée & heureuse, Karine Le Marchand seule mais heureuse, Charlotte C.&Dimitri, ni seuls ni mariés; Gala nous dit tout sur la vie sexuelle de Houellebecq, Match sur le divorce de Jeff Bezos
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
04.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
05.
Vivons-nous dans un univers-bulle en expansion dans une autre dimension ? ; Hubble nous offre un magnifique portrait très détaillé de la galaxie du Triangle
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
padam
- 20/03/2016 - 15:32
petit gibier sans intérêt
Un nième couteau, du menu fretin minable et incapable, d'après ce qui est dit en boucle, de mener à bien sa mission. Comme disait un vrai patron, ça se "butte dans les chiottes". Mais chez nous, la coalition politico-médiatiqie en fait un véritable héros... Affligeant. D'un côté on "neutralise" à grands renforts de propagande officielle, de pauvres types dans le Sahel ou au Moyen-Orient qui pour l'immense majorité d'entre eux ne s'en sont jamais pris directement aux Français et à leurs intérêts. Sans parler des bavures collatérales... De l'autre on se focalise sur le seul cas d'un lâche assassin en lui assurant d'emblée toute la protection juridique et lui faisant bénéficier de la faiblesse démocratique d'un Etat de droit. Bref, l'individu coqueluche des médias affidées n'a aucun souci à se faire!... Qu'importe en réalité, là n'est pas le vrai sujet, celui qu'on s'efforce de cacher derrière le rideau de fumée: Molenbeck et le 93 par exemple à l'Intérieur de l'Europe, la Syrie, l'Irak, l'Afghanistan, le Maghreb, etc, etc... à l'Extérieur. L'islamisme est bien là, et cette arrestation en fanfare n'apporte strictement rien, sinon peut-être qqs points à un président en plein naufrage.
Nicolas V
- 20/03/2016 - 14:52
Eh ! Les amis, cher vangog , du calme
Vous souhaitez quoi ? Vous savez tous très bien que s'il arrive ici, il va glisser sur une savonnette et se retrouver étranglé par son rideau de douche ou suicidé de 3 balles dans le dos. Il a trop à dire. Espérez, espérons tous que pas d'extradition ou tt est bouclé , ils ont gagné
fasanan
- 20/03/2016 - 04:05
libérez le et vite !
certains sauront s'en occuper comme il se doit ...