En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Entretien
Loi Travail : Manuel Valls promet "des améliorations"
Publié le 06 mars 2016
Dans un entretien au JDD, le Premier ministre promet des "améliorations" au projet de loi El Khomri. Il évoque aussi son avenir à Matignon et ses souhaits pour 2017.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien au JDD, le Premier ministre promet des "améliorations" au projet de loi El Khomri. Il évoque aussi son avenir à Matignon et ses souhaits pour 2017.

Manuel Valls, qui débute lundi ses entretiens avec les partenaires sociaux sur le projet de loi travail, promet des "améliorations" sur les points qu'ils contestent. Ainsi, concernant les demandes des syndicats sur la fin de la barémisation pour les prud'hommes et une définition plus stricte des licenciements économiques, le Premier ministre explique que "ces deux points feront, bien sûr, l'objet d'améliorations. [...] Concernant la barémisation pour les prud'hommes, disposition attendue par les chefs d'entreprise, des adaptations peuvent être possibles sans la remettre en cause."

Globalement, ""je veux répondre à toutes les questions, à toutes les inquiétudes et aux critiques formulées de bonne foi. C'est pour cela que nous avons pris quinze jours supplémentaires avec Myriam El Khomri et Emmanuel Macron, pour améliorer et corriger là où c'est nécessaire le texte, mais aussi pour faire cesser la désinformation", explique le Premier ministre. Il veut refuser "l'immobilisme" et estime que "ce qui serait terrible, c'est le statu quo. Plus encore pour les exclus du marché du travail".

Interrogé sur un éventuel recours au 49-3 pour faire passer en force le projet de loi, il veut mettre les choses au clair : "Nous n'avons jamais évoqué l'idée de mettre en œuvre le 49-3. Myriam El Khomri a simplement rappelé que nous assumerions nos responsabilités. Et notre responsabilité, c'est de mener à bien ce texte avec les amendements nécessaires."

Il assure vouloir "convaincre les socialistes, les radicaux de gauche, les écologistes d'approuver cette loi mais je veux que la loi recueille aussi l'assentiment de tous ceux qui veulent réformer le pays [...] Il y a une majorité pour réformer parmi les partenaires sociaux, comme au Parlement, j'en suis convaincu. Ceux qui pensent que cette loi va dans le bon sens doivent l'approuver ou la voter."

Se disant "fier d'être le Premier ministre de la France, et d'agir", Manuel Valls assure qu'il ne fera "jamais" de chantage à la démission. "Le narcissisme, l'égotisme et les caprices, je laisse cela à d'autres."

Concernant l'élection présidentielle de 2017, il prévient : "ce débat sur la primaire, je le suis avec intérêt, mais si c'est pour s'en prendre à la légitimité du Président et des institutions, alors je ne suis pas d'accord!"

Vu sur : Lu dans Le JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
04.
Iran-États-Unis : la tension est à son comble
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 06/03/2016 - 13:02
Déconstruction
Par "améliorations", il faut entendre "suppression de tout ce qui lui donne un sens et une efficacité".