En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© REUTERS/Stephane Mahe
Gendarme européen
Viande de porc : Intermarché accepte d'acheter plus cher aux éleveurs français, l'Europe refuse
Publié le 27 février 2016
La Commission européenne a ouvert une enquête contre l'enseigne Intermarché, qui s'était engagée à acheter le porc à 1,40 euro le kilo minimum.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Commission européenne a ouvert une enquête contre l'enseigne Intermarché, qui s'était engagée à acheter le porc à 1,40 euro le kilo minimum.

Les éleveurs apprécieront : le groupement de distributeurs indépendants Intermarché (Les Mousquetaires) est sous le coup d'une enquête de la Commission européenne, a affirmé vendredi son président Thierry Cotillard dans une interview à Libération. Son tort ? S'être accordé l'an dernier avec son concurrent Leclerc pour acheter du porc à un prix plancher de 1,40 euro le kilo. Pour la Commission, ce choix est une entrave à la concurrence étrangère.

"Sur le porc, l'été passé, Intermarché s'était accordé avec Leclerc pour acheter le kilo (de porc) 1,40 euro (...). Mais ça n'a pas tenu. Maintenant, Bruxelles nous tombe dessus et enquête", explique le patron d'Intermarché. "L'Europe considère que cet accord était discriminant vis-à-vis des pays tiers. Donc maintenant, nous sommes très prudents pour trouver des solutions", poursuit le dirigeant.

Le groupe risque une amende potentielle "à hauteur de 5% de notre chiffre d'affaires", ajoute-t-il.

Pour le patron d'Intermarché, "il faut aller vers quelque chose de plus vertueux, avec un cahier des charges, une qualité, et l’assumer à terme avec la pédagogie auprès du consommateur pour dire qu’il y a un juste prix. On peut faire le choix d’acheter le porc à 1 euro le kilo demain, mais alors on choisit de ne plus avoir d’agriculture en France"

Il fait part de sa volonté de continuer à soutenir les éleveurs, notamment en lançant un contrat de cinq ans garantissant aux producteurs un prix d'au moins 1,50 euro par kilo, à condition de remplir des critères de qualité. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
02.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
03.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kaprate
- 01/03/2016 - 20:45
N'oublions pas...
D'accord sur la qualité, acheter local, acheter à l'éleveur... Relativement d'accord sur les méfaits de la politique agricole commune avec ses quotas et ses décisions détachées des réalités... Mais n'oublions pas que si nos éleveurs (et nos agriculteurs, nos artisans, nos PME...) ne sont pas compétitifs, c'est aussi à cause de la lourdeur réglementaire et fiscales qui sévissent en France!
Outre-Vosges
- 29/02/2016 - 02:20
Achetons local
Cette pseudo-volonté d’acheter français me fait penser à ce que m’a raconté un jour le syndic de mon immeuble. Il s’était adressé à une entreprise allemande pour faire des travaux ; une dame (qui d’ailleurs n’habitait pas à notre adresse) lui a reproché longuement de ne pas s’être adressé à quelqu’un de chez nous puis, interrompant la conversation, a dit brusquement : « Excusez-moi, il faut que je m’en aille : je dois faire des courses à Kehl (c’est-à-dire en Allemagne pour ceux qui ne sont pas au courant). » Pour ma part, quand je vais au marché, j’essaie de m’adresser aux vendeuses qui n’ont pas de foulard sur la tête et j’achète des produits d’Alsace dont le transport a moins alourdi le bilan carbone.
langue de pivert
- 28/02/2016 - 16:29
Faut arrêter les délires avec l'embargo russe...qui est russe justement ! (en réponse aux sanctions financières à son encontre) Il n'appartient donc pas à l'U.E. de lever cet embargo mais à la Russie : si elle le souhaite et si elle y trouve son compte !